Comment défilmer vos vitres teintées ?

Depuis le 1er Janvier 2017, les voitures surteintées n’ont plus le droit de circuler en France, sous peine d’amende. Afin de vous mettre aux normes, vous pouvez vous rendre en centre auto pour un défilmage ou procéder par vous-même. OhMyCar vous explique comment retirer le teintage de votre voiture pas à pas.

A qui s’applique cette loi ?

Avant toute chose, assurez-vous d’être bien concerné par cette nouvelle mesure. Seul un certain type de teinte de vitrage est désormais interdit par la loi.  

Comment enlever le surteintage ?

Il est tout à fait possible de défilmer vos vitres vous-même. Pour cela, munissez-vous au préalable d’un sèche-cheveux, d’un décapeur thermique, d’une bouteille d’acétone et d’un nettoyant pour vitres.

  1. Chauffer le vitrage : à l’aide du décapeur thermique, commencez par faire chauffer la vitre extérieure afin de faire ramollir la colle du teintage. Vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux si celui-ci peut atteindre une température très chaude.
  2. Décoller le film : une fois le vitrage suffisamment chaud, vous allez pouvoir le décoller. Pour cela, abaissez légèrement votre vitre et, à l’aide d’un embout fin tel qu’un cutter, détachez assez de film pour avoir une bonne prise en main.
  3. Retirer l’ensemble : il ne vous reste plus qu’à tirer délicatement sur le film afin de le l’enlever entièrement. Si celui-ci ne se décolle pas facilement, repassez un petit coup de chaud à l’aide du décapeur ou du sèche-cheveux.
  4. Nettoyer les vitres : une fois le film retiré, vous remarquerez que de la colle est restée solidement accrochée aux vitres. Afin d’éviter toute projection de produit chimique ailleurs que sur les vitres, couvrez au préalable les garnitures de portes de votre voiture. Munissez-vous d’un masque et de gants, puis ôtez la colle à l’aide d’acétone. N’hésitez pas à frotter énergiquement afin de retirer tous les résidus. Si certaines traces persistent, effacez-les définitivement en appliquant de l’essence F à l’aide d’un chiffon doux. Terminez le tout en appliquant un nettoyant pour vitres.

Bravo ! vous êtes désormais en règle et libre de circuler. En faisant cela, vous évitez ainsi de recevoir une amende de 135 € ainsi qu’un retrait de 3 points sur le permis de conduire, généralement on préfère s’en passer !

Que faire en cas de bris de glace sur sa voiture ?

Accident, acte de vandalisme, caillou qui surgit inopinément… Nombreuses sont les occasions de voir votre pare-brise, une vitre ou un optique de phare endommagé par un impact. Pour votre sécurité, il est important de faire réparer ce dommage au plus vite. Mais avec l’assurance, comment ça se passe ?

Garantie “bris de glace” et franchise

Contrat d'assurance auto et garanties

Ce que couvre la garantie bris de glace

En règle générale, vous n’avez pas besoin d’être assuré(e) tous risques pour bénéficier de la garantie bris de glace. Même si vous êtes au tiers, cela est suffisant. La garantie bris de glace de votre contrat d’assurance vous couvre si une des parties de votre véhicule subit un dommage. Sont d’ordinaire prises en charge par votre garantie le pare-brise, la lunette arrière, les vitres latérales et les rétroviseurs. Les parties vitrées telles que le toit ouvrant, les ampoules ou les optiques de phares avant et arrière ne sont pas toujours couvertes.

Aussi, pensez toujours à vérifier les conditions générales de votre contrat d’assurance auto, qui fixent toute l’étendue de votre couverture en cas de bris de glace.

Le montant de la franchise

En fonction de votre contrat d’assurance auto, votre garantie bris de glace peut s’accompagner d’une franchise. C’est-à-dire qu’en cas de dommage ou casse d’un ou plusieurs éléments vitrés de votre voiture, une partie des frais de réparation ne vous sera pas remboursée par votre assureur et demeurera à votre charge.

Le montant de la franchise varie selon les enseignes, aussi nous vous conseillons de comparer les différentes assurances avant de souscrire un contrat d’assurance auto. Également, le montant de votre franchise en cas de bris de glace doit apparaître clairement dans les termes du contrat.

Vous faire indemniser en cas de bris de glace

bris-glace

Pour faire jouer votre assurance et être indemnisé(e), vous devez déclarer votre dégât dans un délai de 5 jours ouvrés à compter de la découverte du sinistre. Vous avez alors deux manières de vous faire indemniser.

  • Soit, après accord de votre assureur, vous faites directement réparer votre véhicule dans le garage de votre choix. Vous n’aurez ensuite qu’à transmettre la facture à votre compagnie d’assurance pour être remboursé.
  • Soit votre assureur mandate lui-même une entreprise partenaire (souvent Carglass ou Mondial Pare-Brise) et règlera la prestation, ne vous laissant que la franchise à payer.

Et votre bonus-malus, dans tout ça ?

Rassurez-vous, la déclaration d’un bris de glace sur votre véhicule n’a aucune incidence sur le calcul du bonus-malus. Par contre, si vous déclarez plusieurs sinistres bris de glace au cours d’une année, votre assureur peut tout à fait revoir à la hausse le montant de votre cotisation d’assurance voire, dans un cas extrême, résilier votre contrat d’assurance auto.

A savoir

Votre sinistre doit être exclusif afin que votre garantie bris de glace fonctionne ; c’est-à-dire que votre voiture doit n’avoir subi aucun autre dégât. En effet, si votre vitre a été brisée pour dérober quelque chose à l’intérieur de votre voiture, le sinistre sera requalifié en “vol”, et ce ne sera donc pas la garantie bris de glace qui fonctionnera.

Légalement, si l’impact se trouve sur le pare-brise, dans le champ de vision du conducteur, alors il est interdit de le réparer. Votre pare-brise devra automatiquement être changé.

Comment entretenir sa voiture ?

L’entretien d’un véhicule se fait tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour embellir le vôtre, vous trouverez un grand nombre de produits sur le marché, dont chacun a son utilité. Il est conseillé de bien vous renseigner, pour choisir le produit le mieux adapté à vos besoins.

L’intérieur du véhicule

Dans la zone de l’habitacle, vous avez différentes parties à entretenir. Pour une meilleure organisation, nous vous conseillons de commencer de haut en bas. Le tableau de bord et les portières sont deux parties sujettes aux coups, aux rayures et aux rayons du soleil. Il est donc important de faire un entretien régulier sur ces parties avec un rénovateur adapté au plastique. Cela permettra de raviver la matière. Votre enfant a tâché le siège arrière avec du chocolat ? N’attendez pas qu’il sèche. Nous vous conseillons d’utiliser rapidement un produit détachant pour textile.

L’extérieur du véhicule

Les composants extérieurs d’un véhicule sont exposés à de multiples agressions, comme la pollution ou encore les désagréments environnementaux. Pour les combattre efficacement, vous disposez de différents produits. Pour nettoyer votre carrosserie, vous pouvez utiliser des produits simples comme des shampoings ou bien quelques gouttes de produit vaisselle. Ayez confiance, les remèdes de grand-mères fonctionnent généralement très bien.

Lors du séchage, nous vous conseillons de prendre une peau de chamois pour un rendu brillant. Pour lutter contre les particules de goudron incrustées sur votre pare-chocs, utilisez des produits spéciaux comme l’huile de lin ou encore le savon noir qui sont très pratiques pour enlever les tâches. Pour nettoyer et rénover vos jantes ou enjoliveurs, vous pouvez là aussi employer du shampoing, du produit vaisselle ou encore du vinaigre d’alcool. Enfin, pour la partie « vitrage », vous pouvez faire appel au traditionnel produit lave-vitres.

Pour rendre votre voiture éclatante à l’intérieur comme à l’extérieur, de nombreux produits s’offrent à vous, en magasins spécialisés, chez votre concessionnaires ou encore sur Internet. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Faire disparaître les rayures de carrosserie sur sa voiture

Qu’elles proviennent de notre propre inattention ou de celle des autres, les rayures sont toujours une très mauvaise surprise. On a tendance à croire que ces vilaines marques sont irrécupérables. Il existe pourtant des moyens de les atténuer et même, de les effacer totalement dans certains cas.

Effacer une rayure superficielle

Vous reconnaîtrez ce type de rayure à son aspect qui peut s’apparenter à une tâche. Dans ce cas, seul le vernis est abîmé, contrairement aux rayures profondes qui ont aussi endommagés la peinture. Pour y remédier, vous trouverez en commerces spécialisés et en grande distribution des produits “efface-rayures”, à environ 10 €. Il s’agit généralement de liquide ou de pâte spéciale. Avant toute chose, nettoyez la zone à traiter. Une fois sèche, déposez sur la zone une noisette du produit à l’aide d’un chiffon propre et doux. Effectuez de petits mouvements circulaires puis laissez sécher le temps indiqué sur la notice d’utilisation. Une fois sec, frottez la solution en effectuant des mouvements circulaires avec le chiffon. Vous pouvez recommencer l’opération si besoin.

Pour nettoyer plus efficacement, vous pouvez compléter avec du polish après l’efface-rayures, uniquement sur des carrosseries métalliques ou en plastiques peints. Pour ce faire, déposez un peu de polish sur un chiffon propre et doux. Étalez délicatement le produit en effectuant de petits cercles. Laissez sécher entre 15 et 30 min puis essuyez ensuite à l’aide du chiffon.

Atténuer les rayures profondes

Si vous sentez une rayure en passant votre doigt sur la carrosserie, c’est que celle-ci a endommagé le vernis et la peinture. Ces marques blanches, visibles et profondes, ne peuvent pas être effacées mais il existe des techniques afin de les camoufler. Pensez tout d’abord à nettoyer la zone en la polissant à l’aide d’un papier abrasif à l’eau. Prenez plutôt des papiers de grains fins, que vous trouverez dans des enseignes spécialisées et garages automobiles.

Après le ponçage, utilisez un crayon de carrosserie de la même teinte que la couleur de votre voiture. Ce type de correcteur, très simple à utiliser, est vendu en magasin spécialisé entre 10 et 15 €. Appliquez le crayon sur la rayure en faisant attention de ne pas déborder. Laissez sécher le temps indiqué, puis lustrez à l’aide de polish et de votre chiffon propre. Si les rayures sont vraiment très profondes, faites plutôt appel à un peintre en carrosserie.

Quelle méthode choisir pour laver sa voiture ?

La carrosserie d’une voiture subit quotidiennement des agressions, par le climat environnemental ou encore des polluants extérieurs. C’est pour cette raison qu’il est important de prendre soin de sa voiture. OhMyCar vous dit tout sur le lavage automatique et le lavage manuel.

Le lavage automatique

Pour les pressés, le lavage automatique est LA méthode idéale. Elle vous permettra de gagner un temps fou. Vous hésitez encore entre le lavage à haute pression ou le lavage aux rouleaux ? Voici nos conseils pour ces deux méthodes.

Avec le lavage à haute pression, vous allez pouvoir bichonner votre voiture dans les moindres recoins en choisissant parmi de nombreux programmes, comme par exemple l’Express ou l’Extra chez L’Éléphant Bleu. Lorsque vous pratiquez cette méthode de lavage, il est important d’utiliser la lance de haut en bas en faisant des gestes amples en zigzags. Avec le jet, n’hésitez pas à vous rapprocher au plus près de la carrosserie, soit à 10/15 cm pour une plus grande efficacité. Attention tout de même à ne pas trop coller le jet d’eau à la carrosserie : vous risquez de fragiliser ou de décoller la peinture. Le lavage à haute pression reste assez coûteux si vous nettoyez votre voiture régulièrement.

Le lavage aux rouleaux est la méthode la plus pratiquée car elle ne vous demande aucun effort. Elle est également assez rapide, pour les plus pressés. En revanche, le lavage aux rouleaux peut laisser des traces ou encore des rayures sur votre carrosserie, dues aux fibres de la brosse. Cet accessoire doit être remplacé tous les deux à trois ans par la station de lavage. Pour les adeptes du lavage aux rouleaux, n’oubliez pas d’enlever votre antenne et de bien fermer vos fenêtres avant de commencer, au risque de vous retrouver dans une piscine. Selon le programme que vous choisissez, le prix reste raisonnable.

Le lavage manuel

Le lavage manuel est une méthode qui demande du temps mais se veut économique, efficace et beaucoup moins agressive pour votre carrosserie. Cette méthode permet de vous rendre dans les petits coins que vous ne pouvez pas atteindre avec le lavage automatique. Pour le lavage manuel, il vous suffit d’avoir toute la panoplie des produits et accessoires que nous vous proposons ici :

  • un seau
  • une éponge
  • une peau de chamois
  • des chiffons
  • un shampoing pour la carrosserie
  • du lave-vitres

 

Et vous, êtes-vous plutôt lavage automatique ou lavage manuel ?