Les nouveautés 2018 à ne pas rater

2018 sera un millésime riche en sorties et en présentations tous segments et catégories confondus : SUV, berlines, sportives, compactes… Les nouveautés ne manqueront pas, du côté premium comme généraliste. OhMyCar fait le point sur quelques immanquables de l’année à venir.

Les présentations

Nouvelle Audi A1

Les nouveautés automobiles 2018 : Audi A1

En 2018, l’A1 ne se contentera pas d’un léger lifting : la compacte aux anneaux s’offre une nouvelle plateforme MBQ-A0 (dont s’est déjà dotée la nouvelle Polo), s’allonge d’une dizaine de centimètres pour plus de générosité à bord et délaisse sa carrosserie 3 portes pour ne garder que la version 5 portes. Outre un look plus acéré, le millésime 2018 de l’A1 disposera d’une technologie renforcée, intégrant désormais l’incontournable dalle digitale Virtual Cockpit en place et lieu de l’instrumentation à compteur, mais aussi un écran tactile déporté en haut de sa planche de bord à l’instar des nouvelles A4 et A5. On espère voir cette version inédite en mars au Salon de Genève.

Le tarif d’entrée de gamme de la nouvelle A1 devraient se situer aux alentours des 20 000 €.

DS3 Crossback

Les nouveautés automobiles 2018 : DS3 Crossback

De nombreux magazines automobiles spéculent, croquis à l’appui, sur le design du futur DS3 Crossback, héritier SUV de la jolie petite berline phare de la marque française, mais le constructeur fait encore bien des mystères autour du concept. Si le DS3 Crossback, conçu pour plus de polyvalence sur une partition aussi compacte que la DS3 berline, reprendra à priori quelques traits du DS7 Crossback, ce ne sera pas son alternative inférieure directe. En effet, avec des dimensions proches de celles du Captur, le DS3 Crossback s’annonce en réalité 2 tailles en dessous du DS7 Crossback. Il restera donc à priori une place pour un DS4 Crossback, prévu par le constructeur pour 2021. Mais en attendant, le DS3 Crossback devrait incarner les prémices électriques de la gamme. Sa présentation officielle est donc très attendue pour le Salon de Genève 2018.

Ses prix de départ sont annoncés à 22 000 €.

Range Rover Evoque

Les nouveautés automobiles 2018 : Range Rover Evoque

Le bestseller de Land Rover et pionnier du design actuel des modèles de la marque a vu sa popularité diminuer quelque peu ces derniers temps au profit de son récent grand frère Velar, nouveau fleuron de la gamme. Pour autant, pas question pour l’Evoque de rendre son trône : le constructeur, ne voulant courir aucun risque de cannibalisation entre les deux modèles a décidé de renouveler son modèle compact, avec une surprise inédite sous le capot, à savoir deux nouveaux quatre cylindres biturbo essence de 240 et 290 ch. Le diesel ne sera néanmoins pas en reste puisqu’une version surboostée de 500 ch devrait apparaître au catalogue. De nouveaux coloris seront également disponible et une finition SE Dynamic viendra se placer en dessous des paliers HSE.

Les premiers prix du nouvel Evoque devraient avoisiner les 38 000 €.

Rolls Royce Cullinan

Les nouveautés automobiles 2018 : Rolls Royce Cullinan

Rolls Royce annonce son Cullinan depuis longtemps, et pour cause : produire en série le SUV le plus luxueux du monde si l’on en croit les prétentions de la marque, cela prend du temps. Mais l’attente touchera bientôt à sa fin : 2018 devrait voir l’avènement du SUV de la plus racée des marques britanniques. Si Rolls Royce a habitué le public à une immuable tradition, le constructeur s’est tardivement décidé à s’insérer sur ce segment à la demande de sa clientèle.

Parmi la concurrence, seuls le sportif Lamborghini Urus et le chic Bentley Bentayga entendent se mesurer à ce futur challenger de taille : monstrueuses motorisations, gabarit XL, habitacle paré des matériaux les plus précieux et nobles… Le Cullinan a aussi pour vocation de nous faire rêver. Une seule question subsiste : avec des tarifs prévus pour dépasser les 300 000 €, qui osera l’emmener en off-road ?

Nouvelle Peugeot 508

Les nouveautés automobiles 2018 : Peugeot 508

Attendue pour le printemps, la 508 édition 2018 devrait faire sensation lors de sa présentation : Peugeot peaufine les détails de cette nouvelle génération qui se modernisera assurément en reprenant les codes intérieurs du populaire 3008, mais avec un design extérieur aux inspirations de coupé 5 porte bas sur roues. En outre, elle devrait disposer de plusieurs livrées bicolores. Avec son excellent pedigree routier et ces nouveaux atouts stylistique, la berline au lion entend bien donner du fil à retordre à la concurrence !

Son prix de départ est estimé à 28 000 €, mais la note montera de manière exponentielle avec les déclinaisons haut de gamme (GT Line, Allure…) qui ne manqueront pas de l’habiller.

Mercedes Classe A

Les nouveautés automobiles 2018 : Mercedes Classe A

L’intérieur ultra-moderne de la nouvelle Mercedes Classe A récemment dévoilé a suscité l’enthousiasme, et pour cause : la marque nous a habitués à plus de classicisme. Espérons que le reste de la Classe A sauce 2018 soit à la hauteur de ce cockpit connecté et élégant. Son habitabilité s’améliorera également et son design extérieur devrait emprunter les traits félins de la nouvelle CLS. Ses tarifs débuteront à 25 000 €.

BMW X4

Les nouveautés automobiles 2018 : BMW X4

L’année 2018 s’annonce chargée pour BMW qui ne tardera pas à lancer son X2 et travaillera sur la version de série du X7. Mais la présentation la plus imminente est celle du X4, dont le renouvellement s’articulera aussi autour d’une version sportive M de 400 ch pour le SUV coupé. Cette nouvelle génération offrira une face arrière inédite avec des feux très étirés au style typé Mercedes. S’il s’agira effectivement d’un remplacement et non d’un restylage, les prix du X4 2018 devraient rester sur une base de 54 000 € pour l’entrée de gamme.

Renault Clio 5

Les nouveautés automobiles 2018 : Renault Clio 5

2018 verra le dévoilement de la 5ème génération de la citadine préférée des français : une responsabilité dont elle devra se montrer digne. Pour l’instant, peu de détails esthétiques ont été révélés sur la Clio nouvelle génération, et pour cause : sa présentation n’aura lieu qu’en octobre 2018, avant une commercialisation attendue pour début 2019. Cependant, étant donnée l’harmonisation récente de la signature stylistique de la gamme, et le succès qu’elle rencontre auprès du public, Renault ne devrait pas révolutionner le look de son modèle vedette. En revanche, il y a fort à parier que la compacte se dote de technologies avancées en matière de conduite autonome.

Les lancements

C5 Aircross

Les nouveautés automobiles 2018 : C5 Aircross

Le nouveau C5 Aircross est le premier SUV entièrement conçu au sein de PSA. Ce cousin du Peugeot 3008, avec lequel il partage la plateforme maison EMP2, devrait arriver dans les concessions en novembre 2018. Avec ce modèle taille XL (4,50 m de long) spacieux et confortable doté de suspensions hydrauliques inédites, Citroën se lance dans une opération séduction des familles avec le Renault Kadjar en ligne de mire. Son look futuriste largement inspiré du concept C-Aircross présenté en mars de cette année à Genève sera généreusement déclinable et personnalisable.

Son premier prix tournera autour des 28 000 €.

Audi Q8

Les nouveautés automobiles 2018 : Audi Q8

Le nouveau vaisseau amiral de la marque aux anneaux, c’est lui : SUV à venir le plus haut de gamme chez Audi, le futur Q8 de série est incontestablement l’un des modèles les plus attendus de l’année 2018. Basé sur la même plateforme MLB que le Q5, le Q8 offrira un habitacle de Q7 avec un standing retravaillé à la hausse.

Une version RS empruntant le V8 4L de 600 ch du Lamborghini Urus, ainsi qu’une version hybride rechargeable équipée d’un V6 3L TFSI couplé à un bloc électrique pour une puissance cumulée de 469 ch devraient notamment être proposées au catalogue. Ce mastodonte sportif embarquera également la transmission intégrale quattro et une boîte automatique Tiptronic 8 rapports.

Le ticket d’entrée pour le Q8 est fixé à 66 000 €.

Volkswagen T-Cross

Les nouveautés automobiles 2018 : Volkswagen T-Cross

Volkswagen s’apprête enfin à lancer un concurrent  pour le Captur : le T-Cross, futur petit frère du T-Roc fera ses premiers pas sur le marché des SUV de poche en 2018. Et le constructeur a travaillé sa partition : avec un design marqué par une ligne ultra-coupée et des détails technologiques terriblement tendances, le T-Cross compte bien se faire une place de choix aux côtés des français qui dominent actuellement le segment des petits crossovers urbains. Le modèle de série délaissera la carrosserie cabriolet pour garder une configuration 5 portes plus classique. Sur le plan technique, les puissances du T-Cross démarreront à 110 ch. Le T-Cross sera proposé à partir de 17 000 €.

Jaguar I-Pace

Les nouveautés automobiles 2018 : Jaguar I-Pace

Le premier modèle entièrement électrique signé Jaguar sortira en 2018. Tesla pourrait bien voir ses parts de marché grignotées par le I-Pace de série, qui, on l’espère, gardera le design métissé SUV / berline du concept qui avait remporté un franc succès à sa présentation en 2016. Avec ses deux blocs électriques de 200 ch et 350 Nm disposés sur les trains avant et arrière, le Jaguar I-Pace n’est pas en reste côté performance. Mais surtout, il promet une autonomie confortable de 500 km. Son arrivée prévue en même temps que son rival E-Tron de chez Audi promet de révolutionner un marché pour l’instant loin d’être saturé par la concurrence.

Son prix de départ est estimé entre 50 000 et 60 000 €.

Zoom sur les concept-cars

Vous avez certainement déjà entendu parler des concept-cars, mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? Entre fantasme et réalité, ces véhicules, souvent très originaux, provoquent toutes sortes de réactions. OhMyCar vous explique comment et surtout pourquoi les constructeurs misent encore et toujours sur ces prototypes.

Qu’est-ce qu’un concept-car ?

Peugeot Instinct Concept 2017

Un concept-car est une voiture conçue spécialement pour un salon ou un show automobile et produite en très peu d’exemplaires. Elle n’est pas destinée à la vente et sert à révéler les orientations à la fois stylistiques et technologiques entreprises par un constructeur. Les marques préparent toute une stratégie de communication autour de la présentation de ces engins futuristes. De l’image à la vidéo teasing sur les réseaux sociaux, tout est bon pour susciter l’envie et attirer du monde.

Ainsi, l’objectif est de tester les réactions du public sur différents design ou nouvelles technologies avant de les intégrer aux futures gammes. Cela donne souvent des concepts spectaculaires et extravagants.

Les premiers concept-cars sont apparus à l’aube du XXème siècle et sont devenus de plus en plus récurrents dans les salons. Ils permettent aussi de bâtir une image positive pérenne de la firme concernée.

Concept-car : évolution de modèles existants ou création à part entière ?

Subaru XV Concept 2016

Il existe différents types de concept-cars : certains sont particulièrement futuristes et ambitieux tandis que d’autres sont beaucoup plus réalistes. Cette première catégorie invite le visiteur à rêver et à faire un saut en avant de plusieurs années pour se projeter au volant de la “voiture du futur”. Au contraire, la deuxième met en avant les progrès des modèles phares d’une marque, prévus pour un futur proche.

En mars 2016, le constructeur nippon Subaru a présenté un concept de son SUV XV lors du Salon de Genève. L’objectif est d’annoncer les évolutions de sa gamme sur le très court terme puisque la nouvelle génération du XV a été dévoilée en même temps. La version 2018 du crossover reprend de nombreux détails stylistiques du concept. Dans ce contexte, celui-ci fait surtout office de modèle et montre sur quel axe s’est orienté la réflexion des designers.

Renault Trezor Concept 2016

Au contraire, certains concepts ne sont pas pensés pour une commercialisation potentielle, du moins pas en l’état. C’est le cas de Trezor, dessinée par Renault, censée représenter les lignes directrices des prochains véhicules de la marque.

Au moment de sa présentation en septembre 2016, Renault déclarait : “Le style chaleureux et les fonctionnalités orientées confort incarnent une vision de la mobilité de demain et toute la passion liée à l’automobile. (…) L’habitacle offre un avant-goût de l’intérieur des futurs modèles Renault, aux lignes épurées, toujours plus raffiné.” L’idée est de faire évoluer “l’esprit” des gammes au fil du temps, à partir des éléments définis pour la Trezor. Cela semble être un bon filon, puisque depuis sa présentation, le concept a déjà gagné cinq distinctions.

Les concept-cars et la tentation de la copie

Land Rover copié par Landwind

Si les concept-cars permettent d’esquisser l’avenir des firmes, rien ne les protège réellement contre la copie. Une fois que les idées sont publiques, certaines entreprises de plus petite taille n’hésitent pas à les piquer aux plus grands groupes. La pratique est particulièrement répandue en Chine, à l’instar du cas LandWind qui s’est bien inspiré du Range Rover Evoque pour son modèle X7.

Le problème principal pour les constructeurs en question, c’est qu’il n’existe aucune loi internationale de protection du droit d’auteur. Pour pallier à cet obstacle, il est nécessaire de faire enregistrer son dessin localement avant qu’une marque concurrente ne le fasse. C’est un détail qui aurait évité à Range Rover une longue bataille juridique, qui risque en plus de ne jamais aboutir. Par conséquent, la firme propose toujours moins de concepts afin d’éviter les mauvaises surprises.

Malgré ces déconvenues, les concept-cars continuent de prendre une part importante de l’actualité automobile. Le Tokyo Motor Show, qui a lieu tous les deux ans, dédie justement une grande majorité de sa programmation aux prototypes.

Agenda 2017-2018 des salons automobiles

Le monde automobile fait sa grande rentrée à Francfort, qui ouvre la saison des évènements auto. Pour ne rien manquer cette année, voici l’agenda OhMyCar 2017-2018.

IAA, salon automobile de Francfort – 14 au 24 septembre 2017

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : IAA de Francfort

C’est le Salon de Francfort, incontournable rendez-vous des constructeurs européens qui ouvre le bal depuis le 14 septembre. Les solutions de mobilité future sont à l’honneur cette année, l’occasion idéale pour les marques de dévoiler leurs concepts les plus avancés en matière de conduite autonome et non polluante.

Lieu : Parc des exposition de Francfort, Ludwig-Erhard-Anlage 1, 60327 Frankfurt-am-Main, arrêt Frankfurt Messe.

Journées presse : mardi 12 et mercredi 13 septembre

Ouverture au public : 14 au 24 septembre

Horaires : 9h – 19h tous les jours

Tarifs : pass journée semaine 12 € (14 € sur place), pass journée week-end 14 € (16 € sur place), pass après-midi 8 € (10 € sur place).

NAIAS, salon automobile de Detroit – 14 au 28 janvier 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : NAIAS de Detroit

Le North American International Auto Show est l’un des évènements majeurs de la scène automobile et indéniablement l’un des plus gros salons mondiaux, avec un nombre impressionnant de présentations de nouveaux modèles. Start-up innovantes, équipementiers de prestige, ingénieurs et préparateurs en tous genres y côtoient les dernières nouveautés haut de gamme des constructeurs qui rivalisent d’exclusivité pour l’occasion, puisque le luxe est l’un des thèmes récurrents du show.

Lieu : Cobo Center, 1 Washington Blvd, Detroit, MI 48226

Journées presse : dimanche 14 au mardi 16 janvier

Journée collecte de fonds : 19 janvier

Ouverture au public : 20 au 28 janvier

Horaires :

9h – 22h du samedi 20 au samedi 27 janvier

9h – 19h le dimanche 28 janvier

Salon Rétromobile de Paris – 7 au 11 février 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : Rétromobile de Paris

Offrez-vous un petit voyage à travers le temps : salon organisé pour et par des passionnés, le Rétromobile est la plus grande exposition internationale de voitures anciennes, avec pas moins de 500 modèles emblématiques exposées. Les amateurs de collection y trouveront des véhicules uniques, pour lesquels les enchères atteignent des sommets là où l’automobile rencontre l’art.

Lieu : Paris Expo Porte de Versailles

Horaires :

Mercredi 7 février : 10h-22h

Jeudi 8 février : 10h-19h

Vendredi 9 février : 10h-22h

Samedi 10 février : 10h-19h

Dimanche 11 février : 10h-19h

Tarifs : 18 € la place en prévente, 20 € sur place, gratuit pour les moins de 12 ans.

SIAM, salon automobile de Monaco – 15 au 18 février 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : SIAM de Monaco

Fraîchement lancé, le salon automobile de Monaco a vu se dérouler sa première édition cette année, dans trois endroits différents. Ce show, dont les organisateurs savent ménager le suspense en dévoilant le programme tardivement, est exclusivement dédié aux véhicules écologiques et innovants, de la citadine grand public aux concepts les plus racés. Si les informations pratiques ne sont pas encore connues, le prix du billet devrait tourner autour des 15 €.

GIMS Swiss, salon automobile de Genève 8 au 18 mars 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : GIMS Swiss de Genève

Seul salon européen reconnu par l’OICA qui se déroule chaque année au contraire de Francfort ou du Mondial de Paris dont les éditions ont lieu tous les deux ans en alternance, le salon de Genève fait partie du top 5 des salons internationaux de grande envergure, qui comprend aussi Detroit et Tokyo. Il est toujours un rendez-vous très attendu où de nombreuses marques dévoilent leurs prototypes les plus innovants.

Lieu : Palexpo, Rue François Peyrot 30, 1218 Le Grand-Saconnex

Horaires :

Lundi au vendredi 10h – 20h

Samedi et dimanche 09h – 19h

Tarifs : 16 CHF la place adulte (environ 14 €), 9 CHF la place enfant (soit presque 8 €).  

New York Auto Show – 30 mars au 9 avril 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : NYIAS de New York

Très connu pour son déploiement de chefs-d’oeuvre en termes de design automobile, le NYIAS est la vitrine des dernières tendances auto.

Lieu : Jacob Javits Convention Center, 11th Avenue (btwn 34th & 40th St.)

Journées presse : dimanche 1er et lundi 2 avril

Horaires :

Lundi au samedi 10h – 22h

Dimanche 10h – 19h

Beijing Motor Show – 25 avril au 5 mai 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : Auto China de Beijing

Le Beijing Motor Show, aussi connu sous le nom “Auto China” est le second salon automobile d’Asie après celui de Tokyo. Il incarne un must pour les constructeurs asiatiques qui profitent de sa portée pour présenter leurs nouveautés dédiées aux marchés chinois et japonais très friands de nouveautés suréquipées et ultra-connectées.

Lieu : China International Exhibition Centre (CIEC), 6 East Beisanhuan Road, Chaoyang District, Beijing, 100028.

Concours d’élégance de la Villa d’Este – 25 au 27 mai 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : Concours d'élégance de la Villa d'Este

Ce n’est pas pour rien que l’on parle d’élégance à l’italienne : certaines voitures parmi les plus grandes réussites stylistiques, anciennes comme contemporaines ont fait la renommée des designers italiens. Aussi, c’est au nord de Milan à Villa d’Este qu’à lieu le concours d’élégance le plus prisé au monde, l’occasion pour les constructeurs de dévoiler leurs concepts les plus spectaculaires.

Lieu : VILLA ERBA, Largo Luchino Visconti, 4, I-22012 Cernobbio

Mondial de l’Automobile de Paris – 4 au 14 octobre 2018

Agenda 2017-2018 des salons automobiles : Mondial de l'Auto de Paris

Il faudra attendre un an pour assister au plus populaire des salons automobiles, à savoir le Mondial de Paris. Innovation, technologies, sécurité, design, solutions durables, performances extrêmes : ce show couvre tous les enjeux de l’automobile. S’il est bien un événement auto à voir au moins une fois, c’est bien celui-ci ! D’autant que l’exposition fêtera ses 120 ans lors de cette édition 2018 qui réserve une place de choix aux supercars dans son programme, avec un espace dédié aux modèles les plus prestigieux. Quelques surprises pourraient bien être de mise…

Lieu : Parc des Expositions, 1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris

Journées presse : mardi 2 et mercredi 3 octobre

Ouverture au public : jeudi 4 au dimanche 14 octobre

Tarifs : 16 € la place, réduction tarifaires pour les jeunes sur place, entrée gratuite pour les moins de 10 ans.

Salon de Genève 2017 : les constructeurs français à l’honneur

Rendez-vous incontournable du monde automobile, le Salon de Genève accueille chaque année des constructeurs de tous les horizons. Les français ont particulièrement brillé durant cette édition qui s’est achevée le 19 mars. Voici un tour de piste des nouveautés tricolores qui nous ont marquées.

L’Alpine A110

Alpine A110 Genève

Parmi les nouveautés dévoilées au salon suisse, l’Alpine était probablement la voiture que nous attendions le plus. L’attente fut longue avant de pouvoir admirer cette sportive française sous toutes les coutures. Digne héritière de l’A110, l’Alpine rend hommage à sa grande soeur tout en étant plus contemporaine. On retrouve ainsi les mythiques feux ronds de la berlinette, désormais équipés de la technologie Full LED, la nervure qui émerge au milieu du capot ou encore les flancs creusés.

En plus de nous avoir totalement séduits esthétiquement, l’Alpine A110 est un bijou d’aérodynamisme et de puissance. Très compacte et douée d’agilité, la berlinette tricolore est un poids plume de 1 080 kg qui profite d’une carrosserie en fibre de carbone ainsi que d’un centre de gravité parfaitement réparti entre l’avant et l’arrière. Pour couronner le tout, l’Alpine se dote d’un bloc 4 cylindres 1.8 L turbo offrant 250 ch et un passage de 0 à 100 km/h explosé en 4,5 secondes. Si vous souhaitez profiter des joies de cette sportive, il vous faudra attendre la seconde production, prévue pour 2018 avec un prix débutant à 58 000 €.   

Le DS7 Crossback

DS7 Crossback genève

Avec le DS7 Crossback, PSA nous montre sa vision du luxe à la française. Le groupe n’a pas eu peur de venir se frotter aux géants allemands, qui tiennent fermement le secteur des SUVs haut de gamme. Après des débuts difficiles, le DS7 Crossback se présente pour la firme comme un second souffle bien mérité. Inspiré du concept Divine présenté en 2015, ce modèle aux lignes épurées présente une large calandre à l’avant, ainsi que des feux arrière reliés par une lame verticale très proche de celle de l’Audi Q5. L’intérieur respire le savoir-faire et l’artisanat français, avec la présence de matériaux nobles tels que le cuir et l’Alcantara.

Le DS7 Crossback se veut aussi novateur dans ses équipements, avec un système d’éclairage intelligent qui s’adapte selon les conditions de conduite ou encore des caméras qui permettent d’ajuster les suspensions du véhicule selon l’état de la route. Ce concept car se dote également de la conduite semi-autonome, avec le système DS Connected Pilot qui maintient la voiture sur sa voie et adapte sa vitesse au véhicule qui la précède. Le DS7 Crossback sera tout d’abord disponible en bloc essence et diesel dès 2018, puis en version hybride de 300 ch à l’horizon 2019.

Le Peugeot Instinct Concept

Peugeot Instinct Concept Genève

Non loin du DS7 Crossback, le concept car Instinct trônait fièrement au stand Peugeot. D’un point de vue esthétique, le prototype tricolore aux courbes futuristes et agressives est une véritable réussite. A l’image d’un shooting brake, le véhicule exhibe un long capot ainsi qu’un pavillon fuyant. On note également la présence d’un toit vitré qui s’étend sur l’intégralité de la carrosserie et des entrées d’air placées au niveau des portières. Des éléments qui pourraient se retrouver en partie sur la future Peugeot 508, notamment la signature lumineuse à l’avant. L’Instinct s’adapte à son conducteur grâce à la plateforme I.o.T Samsung ARTIK Cloud, qui établit des profils précis d’utilisateurs. Grâce à des objets connectés (smartphones, montres etc.), la voiture peut être contrôlée à distance.

Avec ce concept car, Peugeot veut faire de la conduite de demain un moment privilégié, entre plaisir de conduite et sécurité. Avec l’Instinct, il est possible de conduire en mode manuel avec le système Drive Boost favorisant une conduite dynamique, ou le Drive Relax qui offre une assistance au conducteur. En mode automatique, l’Autonomous Soft rétracte le volant et incline les sièges pour que les passagers puissent se relaxer, tandis que l’Autonomous Sharp optimise le temps des trajets grâce à une conduite dynamique. Sous le capot, l’Instinct affiche sa sportivité avec un moteur hybride rechargeable de 300 ch associé à quatre roues motrices.

Renault ZOE e-Sport Concept

Renault ZOE e-sport concept

C’est avec beaucoup d’excitation que nous avons patienté jusqu’à la révélation de la “surprise électrique”, annoncée par Renault pour le Salon de Genève. Lors du lever de rideau, nous étions loin d’imaginer que le constructeur avait développé une version survoltée de la Renault ZOE. La douce citadine a en effet été transformée en une sportive électrique de 460 ch, qui abat le 0 à 100 km/h en 3,2 secondes avec une vitesse de pointe de 210 km/h ! Des performances absolument impressionnantes, rendues possibles grâce à une carrosserie en carbone qui confère à la voiture un poids total 1 400 kg.

Côté design, la ZOE e-Sport Concept conserve les attraits de la citadine initiale mais avec une carrure bien plus musclée. Le constructeur s’est ainsi inspiré de ses véhicules de Formule E en ajoutant à l’arrière un becquet aérodynamique, en rabaissant la garde au sol et en élargissant les voies. La petite sportive s’est aussi démarquée par son look très séduisant, avec une robe bleue satinée rehaussée de jaune vif. La ZOE e-Sport Concept a peu de chances de se retrouver sur nos routes, mais elle devrait faire vrombir son moteur durant le championnat de Formule E, qui se tient jusqu’au 30 juillet prochain.

Le Citroën C-Aircross Concept

Citroën C-Aircross Genève

Citroën s’est aussi lancé dans le secteur à succès des SUVs, avec la présentation à Genève du C-Aircross Concept. Prochainement commercialisé sous le nom de C3 Aircross, ce modèle viendra affronter les Renault Captur et Peugeot 2008. Le design de ce SUV urbain est résolument baroudeur, avec une garde au sol élevée, des airbumps de protection en partie basse et des roues imposantes de 18 pouces. On retrouve la même ligne directrice que sur les autres modèles de la marque, avec à l’avant une signature lumineuse à deux étages et une silhouette arrondie. Même si ces détails seront probablement atténués sur le C3 Aircross, ce concept car s’est aussi distingué par ses jantes fantaisistes et des feux arrière 3D. Lors de sa présentation, nous nous sommes contentés de son extérieur séduisant, l’intérieur n’ayant pas été dévoilé. Le prototype de la marque aux chevrons est propulsé par un moteur essence PureTech de 130 ch, mais le modèle de série sera aussi disponible en bloc de 82 et 110 ch, ainsi qu’en diesel BlueHDi de 100 et 120 ch.

S’il y a bien une chose qu’OhMyCar peut tirer du Salon de Genève, c’est que cette édition a été un très grand cru pour les constructeurs français. Nous avons ainsi pu admirer de nombreuses nouveautés tricolores qui montrent que le marché de l’hexagone connaît une belle embellie, après plusieurs années difficiles.

CES 2017 et automobile : notre bilan

Le Consumer Electronic Show s’est achevé hier à Las Vegas, laissant les visiteurs, une fois de plus, impressionnés par le nombre d’innovations technologiques présentées. Parmi elles, des concept cars futuristes et des constructeurs automobiles venus affirmer leurs ambitions pour l’avenir. OhMyCar vous délivre son bilan du Salon CES, version auto.

Le SUV électrique de Faraday Future

faraday future concept car

Dans le segment des voitures électriques et autonomes, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à présenter leurs dernières innovations. Mais si il y a bien une firme que l’on n’attendait pas au tournant, c’est Faraday Future, qui a présenté lors du salon son tout premier SUV électrique, concurrent direct du Tesla Model X. Malgré une démonstration ratée de la fonction de parking autonome, le SUV a fait sensation au Salon CES. Le constructeur promet avec ce nouveau modèle une autonomie de 600 km, ainsi qu’un moteur électrique offrant 1050 ch.

Une voiture open source chez Renault

Avec surprise, nous avons retrouvé au salon Renault, que l’on n’attendait pas non plus. La firme au losange n’était cependant pas à son propre stand puisqu’elle partageait celui de l’un de ses partenaires, le fabricant de microprocesseurs ARM. En association avec la start-up italienne OSV, Renault et ARM ont présenté une voiture open source nommée POM. Bien loin d’un véhicule achevé, POM est un prototype sous forme de kit de développement automobile destiné aux chercheurs dans le domaine. Renault souhaite ainsi créer une communauté de développeurs qui viendront alimenter le magasin d’applications de POM et élaboreront leurs propres versions du véhicule.

Nissan collabore avec la NASA

Le PDG de Nissan a dévoilé lors d’une présentation sa nouvelle technologie nommée SAM. Ce système intelligent permettrait à un opérateur Nissan de prendre le contrôle d’un véhicule autonome à distance afin de le sortir d’une situation compliquée. Afin de faire aboutir le projet, rien de tel qu’un partenariat avec les meilleurs dans le domaine. Le constructeur japonais s’est donc associé à la NASA, qui pilote déjà à distance des robots envoyés dans l’espace. Le but de cette technologie est de faire intervenir la logique humaine, lorsque l’intelligence artificielle de la voiture ne suffit plus.

BMW présente une interface holographique

Le constructeur allemand n’est pas étranger au salon CES, où il avait déjà en 2015 et 2016 présenté un système homme / machine. Cette année BMW a fait encore plus fort avec l’interface HaloActiv Touch, toujours plus futuriste et dotée d’hologrammes et de systèmes de reconnaissance de mouvements. Plus d’écran physique ici, le tout est remplacé par une projection holographique au niveau de la console centrale. L’automobiliste peut ainsi naviguer sur le tableau de bord virtuel avec ses doigts. Cette interface propose également de nombreux services intégrés tels que l’écoute de musique personnalisée pour chacun des sièges ou la possibilité de regarder un film selon son temps de parcours.

Nvidia en maître de la voiture autonome

Encore méconnu du monde automobile il y a quelques années, Nvidia s’impose aujourd’hui comme une référence dans l’automatisation des véhicules. La firme nous l’a montré une fois de plus en inaugurant la conférence d’ouverture du CES 2017. La présentation fut rythmée par de nombreuses annonces, dont celle concernant un partenariat avec Audi pour la mise sur le marché d’une voiture autonome dès 2020. La firme américaine poursuit dans sa lancée et travaillera désormais avec le service de cartographie Here, qui vient s’ajouter à Baidu et TomTom, et qui permet à Nvidia de renforcer sa couverture routière. Enfin, l’entreprise a présenté Co-Pilot, un système d’aide à la conduite reposant sur le deep learning afin d’aider le conducteur lors de ses déplacements.

Un concept car signé Chrysler

Le concept car monospace Chrysler Portal

Tout comme Faraday Future, Chrysler a profité du CES pour présenter un concept car futuriste et bourré de nouvelles technologies. Nommé Chrysler Portal, ce véhicule a été entièrement pensé selon les comportements des millenials, la génération des 24-35 ans. Ce mini-van se présente ainsi comme un véhicule intelligent et connecté qui reconnaît automatiquement son conducteur. A bord, on retrouve un système de reconnaissance faciale et vocale. Le but est de pouvoir configurer le véhicule à l’image de chacun des conducteurs. Le Chrysler Portal est aussi équipé d’une caméra intégrée permettant de faire des selfies et de les partager directement sur les réseaux sociaux. Une fonctionnalité qui relève plus du gadget que de la vraie innovation technologique selon nous.

Une fois de plus, le salon CES de Las Vegas fut un rendez-vous particulièrement important pour le monde automobile. Chaque année, les voitures et technologies présentées y sont toujours plus innovantes et tournées vers la conduite de demain. Quand on voit ce que les constructeurs nous ont présenté durant cette édition, on se dit vivement l’année prochaine !

Les immanquables du Salon de Detroit 2017

Le NAIAS (North American International Auto Show) est enfin là. Detroit est, jusqu’au 22 janvier 2017, l’endroit où aller pour découvrir les nouveautés du secteur automobile. OhMyCar zoome sur les immanquables que promet cette édition.

Tandis que le CES de Las Vegas fait beaucoup parler de lui en ouvrant ses portes aux constructeurs automobiles qui se battent à grands coups d’innovations pour développer la voiture connectée, on en oublierait presque le Salon automobile de Detroit. Le NAIAS est pourtant l’incontournable rendez-vous de janvier. De la technologie ? Oui, mais aussi et surtout de l’automobile ! Et ça fait du bien.

Si Porsche est absent cette année, Detroit nous offre tout de même un excellent millésime. Au programme, outre une Bentley mystère et les indétrônables pick-ups de Ford, nous aurons droit à plusieurs bijoux destinés au marché européen.

Les nouveautés à ne pas rater

Faraday Future FF 91

Le SUV FF91 de Faraday Future

Après sa présentation officielle au Consumer Electronic Show, le premier modèle du tout nouveau constructeur californien Faraday Future continue sa tournée de promotion en passant par Detroit. L’occasion de voir le concurrent autoproclamé de Tesla en acier et en os !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le SUV électrique en impose : 1050 ch sous le capot, un excellent score de 2,5 secondes pour atteindre les 100 km/h, et une autonomie annoncée de 600 km. Le FF 91 devrait donc faire sensation encore une fois.

MINI Countryman John Cooper Works

Présenté officiellement en novembre dernier au Salon de Los Angeles, le Countryman John Cooper Works fait une nouvelle apparition à Detroit pour notre plus grand plaisir. Ce maxi MINI, maintenant doté d’un bloc hybride rechargeable, est la grande nouveauté du constructeur anglais qui n’a pas lésiné sur les gadgets sympathiques, comme le MINI Country Timer enregistrant les trajets hors-route avec du dénivelé pour les plus aventureux. En outre, on adore le design “so MINI” de ce SUV.

Mercedes GLA

Le SUV Mercedes GLA

La marque à l’étoile vient de dévoiler un teaser du GLA qui, après 3 ans de carrière, s’offre un lifting discret et de nouvelles fonctionnalités multimédia, ainsi que des équipements sécuritaires, outre les chevaux que la version AMG devrait gagner (jusqu’à 381). Cette version un peu plus baroudeuse du SUV sera donc présentée au NAIAS, habillée d’un coloris cuivré vraisemblablement inédit.

Mercedes Classe S Coupé Night Edition

La Mercedes Classe S coupé Night Edition

Au rayon des voitures de rêve, Mercedes aura de quoi nous ravir. Si la marque se présentera avec son AMG GT et le GLA tous deux restylés ainsi que la version Coupé de sa Classe E, le modèle le plus attendu est sans conteste la Classe S Coupé Night Edition. Jantes de 20 pouces en alliage ultra-léger, boucliers AMG, sellerie en cuir, peinture mate coloris “Selenite Grey Magno”, nouvelle grille de calandre… Une chose est sûre, ce modèle promet d’en mettre plein la vue !

BMW Série 5

Si la septième génération de la Série 5 présente un design assez similaire à celle qu’on connaît déjà, c’est que son restylage concerne surtout ses technologies : large écran tactile 10,25 pouces, protections anti-collision, mode de conduite autonome… La Série 5 sera également présentée dans sa version hybride, la 530e iPerformance, et dans sa version sportive, la M550 i XDrive, dotée d’un moteur V8 d’une puissance de 462 ch.

Volkswagen Tiguan Allspace

Le monospace Volkswagen Tiguan Allspace

Malmené par le Dieselgate aux Etats-Unis, Volkswagen compte bien redorer son blason avec le concept car du Allspace, un Tiguan XXL pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes, sans rien perdre de son style originel. En effet, il conserve les mêmes lignes que le Tiguan traditionnel et s’allonge de 21 cm. Ce modèle devrait permettre à la firme allemande de rester compétitive sur le segment SUV face au Nissan X-Trail, au nouveau Peugeot 5008 et au gigantesque Skoda Kodiaq. Pour ceux qui manqueront son apparition à Detroit, pas de panique : le Tiguan Allspace sera également présent au Salon de Genève en mars prochain.

Honda Odyssey

Le monospace Honda Odyssey

Le monospace japonais est enfin présenté officiellement au NAIAS, doté d’une nouvelle monture. Avec son design allongé et dynamique, assez bas pour un monospace, le teaser avait suscité la surprise générale. Si tout porte à croire que le nouvel Odyssey devrait se doter de la motorisation du Pilot, à savoir un V6 3.5 L, la marque nippone n’a encore révélé que peu de détails sur ce monospace. Le suspense reste donc entier.

Lexus LS

La berline hybride Lexus LS

Lexus, quant à elle, dévoile en avant-première la cinquième génération de la divine LS, dont le premier teaser a été dévoilé récemment. La nouvelle version devrait se munir de certains éléments de la 500h LC, et recevoir une motorisation hybride.

Les concept cars

Audi Q8

Le concept car SUV Audi Q8

Du côté des concepts, le plus attendu est certainement le Q8, nouveau prototype luxueux à l’allure musclée et au design SUV coupé. Ce tout-terrain sportif dérivé du Q7 joue toujours la carte du mystère, Audi n’ayant dévoilé que quelques croquis pour nous faire patienter. Pour l’instant, seules ses futures motorisations sont connues : le Q8 devrait embarquer les blocs essence et diesel de son petit frère, mais aussi un groupe 100 % électrique issu de la technologie e-tron. Autrement dit, il s’agit d’un adversaire de taille pour le GLE Coupé, le QX70 et le X6.

Infiniti QX50

Le concept car SUV Infiniti QX50

La marque premium de Nissan présente son QX50, futur concurrent des BMW X3 et Audi Q5 dont la commercialisation européenne est prévue pour 2018. Comparé au concept QX Sport présenté au Mondial de l’Automobile en octobre dernier, le prototype QX50 sera très proche du modèle de série. Ce SUV devrait se distinguer par son turbo 4 cylindres à compression variable, et par un meilleur imbriquement des aides à la conduite destinées à soulager le conducteur de la plupart des contraintes liées à la conduite, sur un principe de “semi-autonomie”.

Volkswagen I.D

Le Salon de Detroit 2017 sera aussi l’occasion de voir le second concept 100 % électrique de Volkswagen nommé I.D. Le design global de ce combi inspiré de la citadine du même nom présentée au Mondial de Paris, est pour l’instant jalousement gardé secret par la marque allemande qui n’a diffusé les images que de quelques détails de ce prototype. En revanche quelques éléments techniques ont été révélés : l’I.D devrait disposer d’une multitude d’équipements innovants made in Volkswagen. Entendez par là des fonctionnalités exclusives telles que le Modular Electric Drive kit ou encore le volant repliable en mode conduite autonome. Nul doute qu’il devrait rentrer dans la légendes des célèbres combis de la marque.

Chrysler Portal

Le concept car monospace Chrysler Portal

Dévoilé au CES, le prototype du nouveau monospace tout électrique de Chrysler est également présenté à Detroit. Ce concept baptisé Portal est, à entendre FCA Group, le bijou du futur : électrique, intelligent, connecté et autonome. Cette voiture reconnaît son propriétaire grâce à la reconnaissance faciale et vocale. Si le Chrysler Portal est passé plutôt inaperçu à côté du FF 91 de Faraday Future, il incarne au même titre une concurrence de taille pour Tesla.

Les infos à retenir

Le NAIAS ouvrira au public à partir du 14 janvier au Cobo Center de Detroit. Le show sera accessible toute la semaine de 9h à 22h, excepté le dimanche 22 : le salon fermera ses portes à 19h.

Les entrées seront disponibles à partir de 13 $ par adulte, avec des réductions pour les adultes de plus de 65 ans et les enfants de 7 à 12 ans (7 $), et des tarifs préférentiels pour les groupes de plus de 30 personnes (9 $).

CES 2017 : ces nouveautés automobiles qui vont enflammer Las Vegas

Rendez-vous unique de l’innovation high-tech mondiale, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas qui s’ouvre aujourd’hui s’est transformé, en l’espace de quelques éditions, en une plateforme d’exposition privilégiée pour les constructeurs automobiles. Zoom sur les plus belles innovations du secteur que couvre ce CES 2017, du 5 au 8 janvier.

Les concept cars innovants

Toyota

Concept car SUV Lexus UX

L’heure est venue pour Toyota Motor North America de présenter son tout nouveau concept car Lexus UX sur le Nouveau Continent. Déjà dévoilé au Mondial de l’Automobile de Paris en octobre dernier, le SUV se distingue par des lignes et un habitacle au look atypique. Le modèle de traitement des fonctions dont bénéficie le prototype Lexus UX laissent à penser que la marque se dirige vers une toute nouvelle génération de télématique et de systèmes de connectivité.

Ford

Berline Ford Fusion Hybrid autonome

Le constructeur s’est assuré que l’on parle de lui en teasant la présentation officielle de la deuxième génération de sa berline Fusion Hybrid autonome. La nouvelle édition de la voiture devrait notamment embarquer la technologie LIDAR, qui ne s’aide plus de caméras pour se déplacer de manière autonome, mais de cartes 3D haute résolution intégrant diverses informations sur la route (marquages, topographie, géographie, environnement routier, etc.).

Honda

Concept car électrique citadine Honda NeuV

Le constructeur nippon va, quant à lui, s’afficher sur le Salon de Las Vegas avec un mini concept car citadin. NeuV, c’est son nom, est un petit véhicule électrique dédié aux déplacements urbains doté d’intelligence artificielle. Pour en savoir davantage, il nous faut cependant patienter encore quelques heures.

Chrysler

Monospace électrique Chrysler Portal

L’américain Chrysler dévoile Chrysler Portal, son premier concept car autonome et électrique. Le monospace se veut adapté aux besoins et usages de la nouvelle génération de conducteurs et acheteurs : les Millennials (24-35 ans). Pour ce faire, il embarque des systèmes et fonctions ultra-connectés, à l’instar de la possibilité d’interagir à distance avec les systèmes domotiques, une caméra à reconnaissance faciale pour configurer le véhicule à l’image de chacun de ses conducteurs ou encore, plus incongru, une caméra à selfies et la possibilité de les diffuser sur les réseaux sociaux.

Volkswagen

A l’occasion de l’édition 2017 du CES de Las Vegas, le constructeur allemand a prévu de dévoiler le petit dernier de sa famille I.D., la gamme électrique de la marque. Nous n’avons pas plus d’informations pour le moment, mais cela ne saurait durer !

Mercedes

Mercedes vient asseoir sa position de novateur du véhicule autonome et présentera, à l’occasion du Salon, deux prototypes de taille : le 2030 Vision Van et le concept électrique EQ, un SUV au design futuriste et à l’habitacle minimaliste.

Faraday Future

SUV électrique FF91 de Faraday Future

Sûrement l’un des constructeurs les plus attendus et remarqués à l’inauguration du CES 2017, Faraday Future a enfin levé le voile sur son premier véhicule de série : le FF91. Ce SUV électrique, concurrent direct du Tesla Model X, promet une autonomie record de plus de 600 km et une accélération décoiffante qui avale son 0 à 100 km/h en 2,39 secondes. Les premières livraisons de ce magnifique bolide sont annoncées dès l’an prochain, en 2018 donc.

Les avancées technologiques

Hyundai

La marque valorise aujourd’hui l’intégration du logiciel de domotique Google Home, à l’application Blue Link déjà présente dans ses modèles tels que l’Elantra, le Santa Fe ou encore le Tucson. La liaison entre automobile et domotique est, certes, une piste technologique que creusent de plus en plus de constructeurs aujourd’hui. Néanmoins, Hyundai fait parti des premiers à l’intégrer officiellement et concrètement dans sa stratégie.

BMW

L’allemand BMW pour sa part, s’apprête à dévoiler sa nouvelle interface homme-machine (IHM). Il s’agit d’un système nommé HoloActive Touch, qui associe dans l’habitacle du véhicule des hologrammes et un système de reconnaissance des mouvements du conducteur et des passagers. Concrètement, cette technologie tend à remplacer les boutons et écrans tactiles pour le contrôle des fonctions du véhicule.

Renault Nissan

L’Alliance Renault Nissan se fait désirer par une intervention de Carlos Ghosn, qui parlera en majorité au nom de Nissan pour présenter le programme technologique qui viendra équiper ses futurs véhicules : l’Intelligent Mobility.

Audi

Berline électrique Audi e-tron

On se souvient tous du prototype e-tron, le premier SUV électrique de la marque au anneaux, qui a fait sensation il y a quelques mois au Salon du Mondial de l’Automobile de Paris. Aujourd’hui, au CES de Las Vegas, Audi devrait dévoiler des informations exclusives sur son concept car, ainsi que de nouvelles applications.

Volkswagen

Non content de présenter le petit dernier de la lignée électrique I.D., Volkswagen se fait également remarquer par de développement de son application de personnalisation de l’habitacle et de ses fonctions. Un programme qui montre la voie à suivre pour le développement d’une génération future de systèmes de reconnaissance on-board dans les véhicules.

Le CES est bel et bien devenu un centre névralgique pour le domaine automobile, qui vient y présenter ses dernières trouvailles en matière d’automobile high-tech et de technologie embarquée. Néanmoins, cela ne fait qu’enrichir cet événement et prolonger la magie de ses visiteurs qui, de plus en plus, se sentent embarqués dans un monde pleinement futuriste, toujours plus virtuel et pourtant de plus en plus palpable.

Mondial de l’Automobile : les concept cars font sensation

Toujours très attendus lors du Mondial de l’Auto, les concept cars sont l’occasion pour les constructeurs d’affirmer leurs ambitions pour l’avenir automobile, toujours plus innovant et futuriste. L’équipe de Reserver1essai, a pu approcher au plus près ces prototypes hors du commun.

Citroën CXperience : la berline tout confort

img_6140

Avec la CXperience, Citroën renoue avec le haut de gamme et positionne ce modèle comme la grande berline de demain. Un clin d’oeil évident à la voiture CX des années 1970, qui a connu un succès mondial dès sa sortie.

La CXperience, longue de 4,85 mètres, arbore un design aux formes épurées et harmonieuses. On retrouve à l’avant, un bouclier aux entrées d’air mobiles et des projecteurs en deux parties. L’arrière est plus marqué, avec des ailes postérieures prononcées et des ailerons mobiles qui viennent dynamiser la silhouette de la voiture.

En plus de son design très attrayant, ce prototype se veut tout confort dans l’habitacle. Deux portes à ouverture antagoniste nous donnent accès à un intérieur rappelant celui d’un salon. Les boiseries et tissus qui arborent les sièges dégagent une ambiance chaleureuse.

concept car citroen mondial auto paris

Niveau performance, ce concept car est un hybride rechargeable offrant une puissance de 300 ch ainsi qu’une autonomie électrique de 60 km.

Renault TreZor : toute en sensualité

concept car renault trezor mondial auto

Chez Renault aussi on frappe fort, avec un concept car tout droit sorti d’un film de science fiction. Pour monter dans la voiture, pas de portières mais une ouverture de toute la partie haute, qui laisse découvrir un intérieur d’un rouge vif luxueux. La carrosserie est lisse et épurée à l’avant, tandis que les facettes hexagonales à l’arrière exprime l’aspect sportif de la voiture.

Renault présente aussi ses ambitions technologiques avec un mode autonome inclus. Une fois activé, le volant s’étire en largeur pour donner accès à un large écran connecté qui peut, par exemple, diffuser un film. Une voiture innovante qui se veut aussi confortable, avec des appuis-tête réglables en profondeur.

concept car renault trezor mondial auto

Sous le capot, on retrouve un système à propulsion électrique de 350 ch, issu de la motorisation de la Formule E.

La Renault TreZor restera au stade de concept car et ne sera donc pas commercialisée. En revanche, il faut voir en cette voiture les ambitions du constructeur pour ces futurs modèles.

I.D Volkswagen : 100 % électrique et autonome

I.D Volkswagen mondial auto paris

Après un teasing de plus d’une semaine, le concept car de la marque a enfin été dévoilé au Mondial de l’Auto. Annoncé pour 2020, ce prototype repose sur la MEB (Modular Electric Drive Kit), une plateforme destinée aux modèles électriques de Volkswagen. Il propose aussi une conduite 100 % autonome nommée I.D Pilot, disponible dès 2025.

Avec ses 4,10 mètres de long, la I.D se rapproche de la Golf avec un avant qui se veut très minimaliste et épuré. La voiture est dotée d’un toit panoramique sur toute sa longueur. Enfin, elle dispose de portes avant traditionnelles et d’ouvertures coulissantes à l’arrière.

Le moteur offre une puissance de 170 ch ainsi qu’une très bonne autonomie, allant de 400 à 600 km selon les usages, offerte par des batteries lithium-ion de deuxième génération.

Lexus UX : un SUV surprenant

lexus ux concept car mondial auto

Avec son style très singulier, le Lexus UX entrera bientôt dans la gamme des crossovers de luxe. Petit frère du NX, ce prototype se place dans le même segment que l’Audi A3 et la BMW X1. Il se démarque à travers son design et sa motorisation hybride-essence.

Ce qui marque donc le plus chez ce Lexus UX, c’est son apparence destructurée, illustrée par une calandre en pointe, un avant très plat et des surfaces vitrées minuscules. Un design unique que l’on retrouve aussi à bord du véhicule, accessible par des portes antagonistes. Les sièges sont faits de lanières qui peuvent faire penser à des toiles d’araignées. Un univers très futuriste que l’on retrouve aussi avec le tableau de bord, doté d’un écran 3D holographique.

lexus ux concept intérieur mondial auto

Hormis la présence d’un système hybride, le constructeur n’a dévoilé aucun détail concernant la motorisation et les performances du Lexus UX.

Vision Mercedes-Maybach 6 : la plus extravagante

mercedes maybach concept car

Initialement dévoilé en août dernier au concours d’élégance de Pebble Beach en Californie, ce prototype n’a pas manqué de se faire remarquer à Paris.

La première chose qui frappe chez ce concept car, c’est son capot infiniment étendu, qui lui donne une longueur totale de près de 6 mètres. Mercedes nous propose ici sa vision de la voiture électrique dans son luxe le plus démesuré. Une voiture qui s’est beaucoup inspirée des voitures aérocoupées des années 30.

La Vision Mercedes impressionne aussi par ses performances de motorisation. Dotée d’un moteur électrique pour chaque roue, on obtient alors 750 ch et une autonomie de 700 km !

BMW X2 : le SUV sportif

lexus x2 concept car bmw

Pour l’instant à l’état de prototype, le X2 entend entrer dans la gamme des SUV compacts prochainement. Avec un design différent des autres modèles X de BMW, ce véhicule est un concept urbain alliant dynamisme et sportivité. Comme l’est le X4 avec le X3, le X2 sera une version plus moderne et sportive du X1.

En observant la carrosserie de la voiture, on note une différence de style entre la partie haute agressive et l’aspect plus familiale en partie basse. Avec des lignes dynamiques, la partie haute affiche la sportivité du véhicule tandis que la partie basse est plus classique et garantit une bonne habitabilité.

bmw x2 concept car

Le constructeur se garde pour l’instant de nous montrer l’intérieur du véhicule et d’évoquer les performances de motorisation. Il faudra attendre 2017 pour voir sortir les premières séries du X2.

Un SUV urbain qui entre directement en concurrence avec le Q2 de chez Audi, lui aussi présenté à Paris durant le Mondial de l’Auto.

 

 

 

 

Le Mondial de l’Auto vrombit avec les Supercars

Pour le plus grand bonheur du public, le Mondial de l’Auto accueille aussi les voitures les plus sportives du moment. Des modèles des plus luxueux, qui font tourner les têtes.

LaFerrari Aperta

laferrai aperta mondial automobile paris

Avec l’absence de grandes marques telles que Lamborghini ou Bugatti, la firme italienne a eu le champ libre pour présenter ses modèles les plus époustouflants ! La LaFerrai Aperta, version décapotable du coupé LaFerrari, est probablement la plus belle voiture de ce Mondial. Il n’y a rien à redire sur le design de cette sportive, présentée dans sa version noire et soulignée par de fins liserés rouges très élégants. Cette Aperta reprend le style sportif du coupé avec une capote en toile. On peut apercevoir en bas de caisse, un logo apposé qui annonce les 70 ans de la marque en 2017.

Au niveau de la mécanique, on découvre un moteur qui offre pas moins de 963 ch, grâce à la combinaison d’un moteur électrique et d’un V12. Cette Ferrari peut ainsi atteindre 100 km/h en 3 secondes !

Même si vous étiez prêts à dépenser quelques millions, cette Ferrari est déjà en rupture de stock. Seuls 200 exemplaires étaient disponibles au prix de 1,8 million d’euros.

Mercedes AMG GT R

mercedes amg gt r salon automobile paris

Avec ce véhicule, Mercedes propose une version décapotable de son coupé GT, pour les amateurs d’air frais. Une voiture très puissante qui a fait son petit effet au Mondial de l’Auto. On est tout de suite impressionné par l’avant agressif de la voiture, doté de lignes accentuées et d’une large calandre de 15 barrettes. L’arrière s’affirme aussi très sportif avec des ailettes amovibles optimisant l’aérodynamisme.

Son long capot abrite un moteur V8 4.0 bi turbo, d’une capacité de 585 ch. Un gain de puissance immense à côté de la GT qui n’en possède que 462. Le passage à 100 km/h se fait en un peu plus de 3 secondes, avec une vitesse de pointe de 318 km/h. En plus de sa puissance, la AMG GT R améliore sa tenue de route grâce à 4 roues directrices. Pour l’heure, Mercedes ne communique aucun tarif, mais la commercialisation devrait débuter d’ici novembre 2016.

Honda NSX

honda nsx supercar mondial auto paris

25 ans après la sortie de la Honda NSX, surnommée à l’époque la “Ferrari japonaise”, le constructeur dévoile son modèle 2ème génération. Une attente qui fut longue pour les passionnés d’automobile, mais finalement récompensée au Mondial de l’Auto. Avec cette voiture, Honda espère se faire une place parmi les Supercars, notamment avec une technologie de propulsion innovante.

Pensée pour l’époque, cette Honda est un véhicule hybride équipé d’un V6 bi turbo essence, ainsi que 3 moteurs électriques. Une motorisation impressionnante qui développe 807 ch et une vitesse de pointe de 308 km/h. Ce choix de propulsion lui offre alors une polyvalence rare dans le segment, entre puissance et autonomie électrique.

La Honda NSX se caractérise par sa ligne basse et son design très marqué qui s’apparente à une Audi R8 V10 ou encore une Ferrari 458. Son allure imposante et sa longueur de 4,49 mètres lui confèrent un tempérament très sportif.

Une petite révolution technologique qui a un prix : 181 500 € pour une voiture qui ne devrait être disponible qu’en 20 exemplaires en France.

Audi R8 Spyder

audi r8 spyder mondial auto paris 2016

Un an après la sortie de la R8 coupé, Audi fait tomber le haut et dévoile sa version décapotable. Présentée pour la première fois en mars dernier au salon de New York, la Spyder est venu poursuivre son show à Paris. Dotée d’une capote repliable en 20 secondes, elle permettra d’apprécier encore plus les décibels du moteurs. Sans doute le modèle le plus sportif du stand Audi au Mondial.

Ainsi, le constructeur allemand nous propose une motorisation surpuissante dotée d’un V10 de 5.2 offrant 540 ch. Une technologie qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 318 km/h. On retrouve, comme sur la version coupée, un habitacle en cuir très soigné ainsi qu’un tableau de bord numérique. Un petit bijou qui se présente sur le marché français au prix de 184 000 €.

Porsche Panamera 4 E-Hybride

porsche panamera 4E hybrid mondial auto

Il aura fallu sept ans à Porsche pour renouveler sa gamme Panamera, dont une présentée en version hybride. L’une des rares supercars du salon à allier sportivité et technologie électrique.

Le design de cette voiture a été retravaillé tout en conservant l’alliance entre sportivité et élégance, chère à la marque. La carrosserie est plus dynamique et allongée, avec une ligne de toit plus basse. Ainsi, on retrouve un bouclier avant redessiné et à l’arrière, des optiques plus affinées.

Dans sa version hybride, la Panamera développe une autonomie électrique de 50 km avec une puissance de 462 ch. Une motorisation électrique qui ne l’empêche pas de se placer comme l’une des berlines de luxe les plus sportives du marché. Ainsi, on retrouve une vitesse de pointe de 278 km/h, de quoi ravir les amateurs de sensations fortes. Les commandes sont déjà ouvertes en France pour ce modèle hybride, à partir de 110 222 €.

 

 

 

 

 

 

Mondial de l’Auto 2016, les immanquables citadines

Continuons notre tour d’horizon des immanquables du Mondial de l’Automobile 2016. Cette fois-ci, l’équipe OhMyCar vous entraîne sur le secteur des citadines, toujours présentes chez un grand nombre de constructeurs.

Suzuki Ignis

La citadine baroudeuse Suzuki Ignis

La marque nippone est en pleine transformation et profite du Mondial pour exposer ses nouvelles lignes. C’est ainsi que la Suzuki Ignis, citadine spacieuse aux allures de baroudeuse, se présente comme un concurrent direct de la Fiat Panda 4×4. Avec son gabarit de 3,69 m, la nouvelle Suzuki Ignis présente un volume de coffre limité mais une habitabilité digne d’une voiture de taille supérieure.

La citadine propose une offre variée avec une motorisation micro-hybride d’une puissance de 90 ch couplée à un alterno-démarreur qui peut fournir un couple de 50 Nm supplémentaire lors des accélérations. L’Ignis disposera au choix d’une transmission intégrale ou à deux roues motrices, et il sera également possible d’opter pour le nouveau moteur trois cylindres 1.0 Boosterjet de 111 ch. Pour profiter de cette voiture prometteuse, il vous faudra patienter jusqu’en janvier 2017 et débourser environ 15 000 € si vous souhaitez une version toute équipée.

Opel Karl Rocks

Le SUV urbain Opel Karl Rocks

A croire que le look SUV est à la mode chez les citadines ! Opel a restylé sa sérieuse Karl Rocks pour lui donner une personnalité bien à elle parmi les aventurières urbaines. La voiture est rehaussée de 18 mm et s’équipe de sabots de protection dans les boucliers avant et arrière. Pour en ajouter une couche, la Karl Rocks intègre aussi des jantes alliage bi-ton de 15 pouces, l’éternelle virgule “Opel” sur ses flancs et une ligne de pavillon fuyante.

Néanmoins, si l’Opel restylée ne manque pas de chien, il ne faut pas pour autant oublier son côté pratique ! Cinq portes, autant de places et des dimensions taillées pour la jungle urbaine. Les banquettes arrière de la Karl Rocks s’abaissent pour offrir un volume de coffre montant jusqu’à 1 013 litres. Sur le toit, le véhicule se pare de barres aluminium.

Renault Clio IV restylée

La citadine phare de Renault, la Clio 4 version restylée

Restylée en juin, la voiture citadine la plus vendue en France s’affiche aujourd’hui au Mondial de l’Auto. Le constructeur français a largement rehaussé la qualité perçue de son modèle phare. Sur l’extérieur, la Clio IV nouvelle version propose trois nouvelles teintes de carrosserie, une signature lumineuse en forme de C et s’offre un nouveau bouclier. Mais c’est désormais l’habitacle de la citadine qui fait tout son charme. Les plastiques qui l’habillent sont de meilleure qualité, les couleurs moins clinquantes et l’équipement de série plus complet.

Tant qu’à embellir la citadine, Renault en profite pour la muscler avec une nouvelle motorisation diesel 1.5 dCi 110 ch ou un bloc essence 1.2 TCe 120 ch qui peuvent être couplés à une boîte manuelle 6 rapports. Tout ça pour des tarifs qui débutent à 13 700 € pour la version normale et 14 000 € pour le break.

Kia Soul

Le SUV urbain Kia Soul

La marque Kia profite du Mondial pour exposer la nouvelle génération de son SUV citadin, le Kia Soul. Si le constructeur a fait des progrès pour améliorer son modèle qui présente nombre de qualités, le Kia Soul fait néanmoins face à un segment hyper concurrentiel où la moindre erreur peut vous mettre au tapis. Pour cette seconde version, la grosse citadine présente un bon châssis et une amélioration de sa qualité perçue. Le museau a été redessiné pour y intégrer un “Tiger Nose”, la signature visuelle intègre de nouveaux feux LED et la carrosserie comprend quelques inserts colorés.

Pour pallier son principal défaut, à savoir son moteur un peu paresseux pour les 1 300 kg de la voiture, le Kia soul embarque une nouvelle motorisation ni plus puissante, ni plus moderne : le diesel 1,6 L T-GDI 204 ch. Sa spécificité ? Elle fait écoper d’un malus de 2 200 € à son possesseur. Un échec moteur, certes, mais le Kia Soul présente d’autres qualités, comme une habitabilité exceptionnelle et un design original pour un modèle de sa catégorie. Une belle découverte, malgré tout !

Citroën C3

La citadine Citroën C3 nouvelle version

La nouvelle Citroën C3 s’inspire très largement de sa concurrente, la Peugeot 208. Le constructeur en a repris la structure pour la moduler selon son bon vouloir. Ainsi, cette nouvelle version est toute en rondeur et en dynamisme. Remontée de 5 cm, ses courbes intègre maintenant des airbumps, en option, que l’on retrouve également sur le C4 Cactus. A l’intérieur, pas de place à un dessin trop fantaisiste ; avec une inspiration mobilière, l’environnement est très cadré et rectiligne.

Le constructeur français s’est contenté de modifier l’esthétique de sa citadine C3, considérant ses aspects pratiques suffisamment adaptés. On retrouve un volume de coffre montant à 300 litres et une habitabilité très correcte pour une citadine. Le véhicule cache également sous son capot le bien connu bloc essence 68, 82 ou 110 ch, ou une motorisation diesel BlueHDi de 75 ou 110 ch. Cette nouvelle version très prometteuse de la Citroën C3 est ouverte à la commercialisation à l’occasion du Mondial de l’Auto, pour une tarification débutant à 12 950 €.