Carte grise : quelle est la procédure pour en faire la demande ?

Vous voulez faire une demande de carte grise et vous souhaitez connaitre la procédure à suivre pour y parvenir ? Lisez donc cet article !

Retrouvez les démarches de carte grise si vous souhaitez faire une demande

Carte grise : quelle est la procédure pour en faire la demande ?

Après l’achat d’une voiture, le propriétaire doit mener certaines démarches avant son utilisation effective. Au nombre de ces obligations, il y a bien évidemment l’établissement de la carte grise. En effet, tout véhicule terrestre à moteur (voiture, 2 roues, moto, scooters, camping-cars, véhicules agricoles, etc.) circulant sur la voie publique doit être immatriculé. Mais depuis la fermeture des guichets préfectoraux, les démarches liées à ce titre de circulation sont soumises aux procédures sur internet. Découvrez donc la marche à suivre pour en faire la demande.

Que faut-il savoir sur la procédure dématérialisée ?

Carte grise française certificat d'immatriculation

Se rendre dans une préfecture pour mener des démarches administratives et affronter une longue file d’attente, représente une hantise pour la plupart des usagers. Fort heureusement, depuis le 6 novembre 2017, les guichets physiques d’accueil en préfecture ne reçoivent plus du public pour les démarches d’immatriculation. Outre les établissements agréés (garage, concession) auprès de qui vous pouvez encore transmettre en main propre votre demande de carte grise, désormais, c’est exclusivement la procédure dématérialisée qui a cours pour obtenir ce document.

Pour faire les démarches d’immatriculation aujourd’hui, vous avez en réalité deux options. Il y a le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés), et les prestataires habilités et agréés par le Ministère de l’Intérieur. Lorsque vous choisissez la première option, vous devez vous rendre sur le site officiel de l’ANTS. Une fois cela fait, vous n’aurez qu’à choisir le service en ligne qui concerne le certificat d’immatriculation. Il vous faudra cependant un identifiant FranceConnect pour soumettre une demande sur cette plateforme.

Quant à la seconde option, elle vous offre l’accès aux prestations des professionnels de l’automobile pour faire votre carte grise. La procédure sur le site d’un prestataire privé n’est point chronophage, car elle est assez simple. De plus, lorsque votre dossier est complet et donc ne souffre d’aucune irrégularité, il est généralement traité en 24h.

Comment adresser sa demande de carte grise à un prestataire ?

Prêter sa voiture : risques et assurance

Sur le site d’un prestataire habilité et agréé, la procédure commence généralement par le calcul du prix du certificat d’immatriculation. Plus précisément, vous devez remplir les champs du calculateur de taxe fiscale se trouvant sur la plateforme que vous aurez choisie. Les éléments qui entrent en ligne de compte pour le calcul du prix de la carte grise sont :

  • L’âge et la puissance du véhicule (date de la 1ere mise en circulation et le nombre de CV fiscaux) ;
  • Le lieu de résidence du titulaire et le genre du véhicule (le montant du cheval fiscal diffère d’une région à l’autre ; aussi, les règles de calcul ne sont pas les mêmes selon les véhicules) ;
  • L’émission de CO2 et l’énergie du véhicule (les engins les plus polluants sont les plus taxés et par ailleurs, certaines régions exonèrent à 50% ou 100% les véhicules dits « propres »).

Une fois le calcul fait, il vous faudra valider votre commande et payer le prix de la carte grise. Après cette étape vient maintenant celle de l’envoi des pièces requises pour le traitement de votre demande. Celles-ci varient en fonction de la nature de cette dernière (changement de titulaire, changement d’adresse, etc.) ; il vous revient donc de bien consulter la liste des documents envoyée par le prestataire ou à défaut, celle se trouvant sur son site, pour éviter toute omission.

Après l’envoi des pièces, vous n’aurez plus qu’à attendre de recevoir un certificat provisoire d’immatriculation (CPI) par mail sous 24h. Et quelques jours plus tard, vous recevrez à domicile le titre définitif. Voyez-vous, la procédure dématérialisée est la solution commode et diligente pour obtenir la carte grise.

Groupe Fiat : quel avenir pour Chrysler ?

Vendredi 1er juin 2018, Sergio Marchionne, le patron du groupe Fiat, a présenté son plan stratégique pour les quatre prochaines années. Comme on pouvait s’y attendre, il s’est concentré sur ce qui fonctionne et a dévoilé le programme des marques Jeep, RAM, Maserati et Alfa Romeo. Mais que vont devenir Fiat et Chrysler ? Les rumeurs vont bon train…

Groupe Fiat : Chrysler au bord du gouffre ?

Groupe Fiat : Chrysler est-il au bord du gouffre ?

Depuis que Chrysler a rendu ses ventes confidentielles, des rumeurs d’arrêt de production sont nées. Le constructeur américain n’est pas au meilleur de sa forme et n’a pas renouvelé sa gamme. Alors que certains experts estiment qu’il fermera ses portes d’ici la fin de l’année 2018, d’autres se montrent un peu plus optimistes. La firme pourrait se contenter de présenter ses véhicules dans son pays d’origine et faire l’impasse sur le reste du monde.

La révélation devait avoir lieu lors de la conférence de presse du groupe Fiat, vendredi dernier. En fin de compte, ni Chrysler ni Fiat n’ont été cités. Il faut croire que Marchionne préfère éviter les sujets qui fâchent. Si Fiat est moins menacé que son homologue étasunien, il devrait néanmoins réduire ses activités au minimum syndical.

Concernant les autres marques du groupe, le bilan est plus réjouissant et l’ambition est au rendez-vous. D’ici 2022, de nombreux nouveaux modèles verront le jour et l’électrification sera au coeur de l’offre des motorisations.

Groupe Fiat : Jeep au centre de l’attention

Groupe Fiat : le plan stratégique présenté

La nouvelle marque phare du groupe Fiat, c’est Jeep ! La structure internationale prévoit d’atteindre 1.9 millions de ventes par an d’ici 2022. Aujourd’hui, le constructeur écoule 730 000 unités. Pour y parvenir, son programme est chargé : blocs électriques, abandon du diesel et conduite autonome de niveau 3. En outre, les modèles inédits vont fleurir. On assistera notamment au lancement d’un baroudeur urbain et d’un SUV 7 places. De son côté, RAM entend titiller Ford et son Ranger en commercialisant un pick-up midsize.

Pour Maserati, l’heure est à la nouveauté et à l’électrification de ses modèles. Depuis 2016, la firme n’avait pas été très généreuse. Elle n’avait présenté aucun véhicule inédit. Le Levante et la Quattroporte seront renouvelés. Un second SUV rejoindra la gamme avec une version hybride rechargeable.

Alfa Romeo compte, lui aussi, mettre l’accent sur les baroudeurs. Le Stelvio sera rejoint par deux autres modèles. L’italien programme également le retour de deux voitures emblématiques. La 8c reviendra fouler nos routes avec plus de 700 ch. Il en va de même pour le coupé compact GTV qui développera plus de 600 ch.

L’attrait pour les pickups prend de l’ampleur en France

L’arrivée des pick-ups RAM sur le marché français est l’occasion de revenir sur ce phénomène qui frappe l’Hexagone. Après la folie des SUV, est-on en train d’assister aux prémices de l’ère des pick-ups ? OhMyCar dresse l’état des lieux.

RAM : à la conquête des terres françaises

Pickups : le flanc du RAM 1500

Les amoureux de pick-ups américains seront ravis : RAM débarque en France ! En effet, le distributeur AGT est désormais chargé d’étendre la vente des marques Dodge et RAM au territoire français. Au total, une vingtaine de concessions est prévue. Pour l’heure, un premier entrepôt vient tout juste de voir le jour en banlieue parisienne.

C’est une très bonne nouvelle pour les amateurs de véhicules XXL. Jusqu’à présent, ils n’avaient pas forcément grand chose à se mettre sous la dent, à moins d’importer leur pick-up de rêve depuis l’étranger. Très coûteuse, cette méthode avait tendance à décourager la clientèle. Autre belle surprise : certains concessionnaires Fiat auront, eux aussi, quelques pick-ups en stock.

Outre l’arrivée de modèles inédits, AGT pourra également fournir les consommateurs en pièces de rechange. La galère de l’après-vente, c’est terminé !

Pick-ups : les constructeurs français s’y mettent

Pickups : Renault Alaskan 2017

Lorsque l’on pense pick-up, on a tendance à penser directement au pays de l’Oncle Sam. Et pour cause, il s’agit du segment maître aux Etats-Unis. En France, ces carrosseries imposantes se font beaucoup plus rares. Historiquement, la berline est la spécialité tricolore. Depuis quelques années, nos constructeurs se sont mis aux SUV. Aujourd’hui, on constate que les pick-ups plaisent de plus en plus. En l’espace de 6 ans, le nombre de commandes a doublé et on comptait près de 20 000 immatriculations l’année dernière.

Comment expliquer ce nouvel attrait ? Tout d’abord, le pick-up a la mérite d’offrir des avantages fiscaux non négligeables. Considéré comme un véhicule utilitaire à cause de sa benne arrière, il est en mesure d’éviter le malus écologique. Mais ce n’est pas tout, ces pachydermes de la route convainquent également par leurs excellentes dotations. Toujours plus confortables, ils proposent de nombreux équipements d’agrément.

Face à un marché fructueux, de plus en plus de constructeurs sautent le pas. C’est notamment le cas des français tels que Renault. Avec son pick-up Alaskan, le tricolore entend bien séduire une clientèle très demandeuse.

Top 20 des voitures les plus vendues en France (édition 2017)

L’année 2017 aura été un excellent cru : 2.11 millions de véhicules écoulés en douze mois. Et pour la première fois de l’histoire, les modèles essence supplantent les diesels. Alors, quel constructeur a fait le meilleur chiffre cette année ? La Renault Clio, préférée par les français en 2016, a-t-elle été détrônée ? OhMyCar vous livre toutes les réponses…

Cocorico : les meilleures ventes sont françaises

Renault Clio rouge en route

Le marché hexagonal est incontestablement dominé par des constructeurs français. Renault arrive en tête avec 416 584 modèles vendus. Il est suivi de Peugeot qui comptabilise, quant à lui, 366 879 unités. À la dernière marche du podium, on trouve Citroën avec 201 375 ventes cette année. Si l’on regarde du côté des modèles, les 7 premiers sont tricolores. À la 8e place, on découvre le premier constructeur étranger avec la Dacia Sandero.

Renault est bien représenté dans le classement et impose sa place de leader avec pas moins de 6 voitures marquées du losange dans le top 20. C’est encore une fois la Clio qui domine le marché français. En 2017, ses ventes ont connu une progression de 4 %. En 5e position, le SUV Captur perd une place par rapport à l’année dernière. Mais la plus grosse baisse enregistrée est celle du Renault Kadjar qui dégringole à la 16e place.

Belle progression pour de nombreux modèles

Peugeot 3008 progression record

Certains véhicules ont battu des records de vente pour leur gamme. C’est le cas du Peugeot 3008 qui se hisse à la 3e place en réalisant une incroyable progression de 93 % par rapport à l’année dernière. Il est, par la même occasion, le SUV le plus vendu en France en 2017. Au niveau européen, il fait presque aussi bien en étant troisième derrière le Nissan Qashqai et le Volkswagen Tiguan. Ces derniers sont respectivement classés 18e et 19e dans l’Hexagone.

En 2017, d’autres voitures se sont faites remarquées par leur progression. C’est notamment le cas de la Citroën C3 qui gagne 22 % sur ses résultats de l’année 2016. Chez Renault, c’est le Scénic qui voit ses chiffres gonfler le plus en douze mois avec +26 %.

Découvrez le classement complet des 20 voitures les plus vendues en 2017 avec le nom du modèle et le nombre d’immatriculations :

 

  1. Renault Clio : 116 615
  2. Peugeot 208 : 97 664
  3. Peugeot 3008 : 74 359
  4. Citroën C3 : 71 926
  5. Renault Captur : 69 699
  6. Peugeot 2008 : 67 979
  7. Peugeot 308 : 66 169
  8. Dacia Sandero : 61 480
  9. Renault Mégane : 51 585
  10. Renault Scénic : 47 160
  11. Citroën C4 Picasso : 39 918
  12. Renault Twingo : 39 021
  13. VW Polo : 37 959
  14. Dacia Duster : 37 046
  15. VW Golf : 32 849
  16. Renault Kadjar : 31 521
  17. Toyota Yaris : 31 418
  18. Nissan Qashqai : 26 757
  19. VW Tiguan : 25 300
  20. Opel Corsa : 22 954

 

 

Offres de fin d’année : les bons plans SUV (épisode 2)

Vous l’avez vu précédemment, le SUV est le modèle phare et tendance de cette année. Avec son look de 4×4 et le confort d’un monospace, il représente une vente sur trois sur le marché de l’automobile. Dans l’épisode 1, nous avons abordé les promotions exceptionnelles de Volkswagen, Peugeot, Toyota, Citroën et Renault. C’est désormais le tour des autres constructeurs !

Les promos Nissan

suv promos de décembre chez Nissan

Au programme chez Nissan, on trouve des offres de location longue durée intéressantes.

En effet, c’est toute la gamme qui est concernée :

  • Le Nissan Juke à partir de 179 € par mois, sans apport et avec 4 ans d’entretien inclus
  • Le Nissan Qashqai à partir de 279 € par mois, sans apport et avec 4 ans d’entretien inclus
  • Et enfin, le Nissan X-Trail à partir de 299 € par mois, sans apport et avec 4 ans d’entretien inclus

Ces trois promotions s’étendent sur 49 mois.

Les promos Hyundai

suv promos de décembre chez Hyundai

Les offres de location longue durée du constructeur Hyundai sont :

  • Le i20 Active à partir de 225 € sans condition de reprise et sans apport
  • Le Kona à partir de 200 € par mois
  • Tucson à partir de 240 € par mois
  • Et le Santa Fe  à partir 495 € par mois

Ces 4 offres de location longue durée sont sur 49 mois et ne comprennent pas l’assurance ou l’entretien des véhicules.

Les offres et les remises :

  • Le Hyundai i20 Active à 16 250 € soit 2 600 € de remise en tout
  • Le Kona, à 20 500 € soit 2 400 € de remise
  • Le Tucson est à 18 950 €, il offre 2 000 € pour la reprise d’un véhicule ancien mais il propose en plus 2 000 € de remise
  • Le Santa Fe 40 350 € soit 5 000 € sans condition de reprise

Les promos Kia

suv promos de décembre chez Kia

Les SUV de Kia ne dérogent pas à la règle puisqu’ils participent aux folles promotions ! En effet, chacun de ses SUV est disponible en location longue durée. Le petit plus? Ils sont tous accessibles avec 2 loyers différents, correspondant au niveau de finition ainsi qu’à une motorisation spécifique..

  • Le Kia Stonic à partir de 167 € par mois
  • Le Kia Sportage à partir de 247 € par mois
  • Le Niro (hybride) à partir de 237 € contre 317 € pour la version rechargeable
  • Le Kia Sorento, le petit dernier, se positionne à partir de 447 € par mois

Toutes ces offres s’étendent sur une période de 49 mois.

Les promos Ford

suv promos de décembre chez Ford

Ford s’attaque à la location longue durée mais aussi à la location avec option d’achat. Voici les modèles qui font partie de ses offres promotionnelles :

  • Le SUV Ecosport en location avec option d’achat. Il est à 149 € par mois avec pour option finale un prix de 6 030 €. Le coût total est donc de 15 317 €
  • Le Kuga Trend est lui aussi disponible en location avec option d’achat. Il affiche un prix de 219 € par mois avec pour apport final un prix de 7 664 €. L’investissement total pour acquérir ce SUV est de 20 821 €
  • Le Edge, quant à lui, est disponible en location longue durée pour 399 € par mois avec entretien et assistance inclus
  • Pour finir la version Edge Vignale s’affiche à 499 € en location longue durée avec l’entretien et assistance.

Ces offres s’étirent sur 48 mois.

Les promos Skoda

sur promos de décembre chez skoda

Le SUV Karoq est disponible en location longue durée à 299 € par mois au lieu de 469 € et sous condition de reprise. Il est garanti 3 ans, entretien inclus. Pour profiter de cette offre, il sera nécessaire de faire un premier apport de 1 907 €

Son prochain modèle devrait arriver sous peu en concession. Pour obtenir le Skoda Karoq il faudra être patient.

Les promos Audi

suv promos de décembre chez Audi

Le constructeur Premium Audi a aussi eu envie de vous gâter pour la fin d’année. Tous ses SUV sont en promotion et disponibles en location longue durée :

  • Le Q2 est à partir de 300 € par mois avec 3 ans de garantie et entretien
  • Le Q3 est disponible sans apport à partir de 340 € par mois
  • Q5 470 est accessible à 470 € par mois
  • Pour finir, le Q7, plus cher de la gamme, s’affiche à 660 € à mois

 

Offres de fin d’année : les bons plans SUV (épisode 1)

Le SUV est le nouveau véhicule en vogue sur le marché. En effet, il séduit de plus en plus les familles tant pour son confort que pour son look musclé. Vous envisagez d’acquérir ou de louer un crossover avant la fin de l’année 2017? Vous avez raison, c’est le bon moment : on vous dit tout !

Les soldes avant l’heure : explications

Les promotions de fin d'année chez Volkswagen

Pourquoi les concessionnaires bradent-ils leurs modèles pendant les fêtes de Noël? C’est très simple, ils ont un engagement avec les constructeurs partenaires : vendre un nombre prédéterminé de véhicules par an. Si les concessionnaires n’atteignent pas les objectifs fixés alors ils ne reçoivent pas de prime.

Au sein même des concessionnaires, les vendeurs, eux aussi, ont un quota de vente à respecter s’ils souhaitent toucher leurs commission annuelle. Certains sont prêts à sacrifier leur marge pour vous faire une remise, afin de récupérer la prime d’objectif.

Si vous êtes un bon négociateur, vous pouvez obtenir une réduction intéressante sur le prix, recevoir des prestations ou encore des options gratuites. Parmi cette dernière, vous pouvez choisir votre véhicule avec les jantes que vous souhaitez ou bien pourquoi ne pas se faire offrir la dernière sellerie cuir? A vous de jouer !

Les promos Toyota

Les promotions de fin d'année chez Toyota

Pour ceux ou celles qui se laisseraient bien tenter par des SUV hybrides, c’est le moment ! Eh oui, le RAV4 est disponible en version basique mais que ! Pour la variante hybride, le prix s’affiche à 299 € par mois en location avec option d’achat contre 279 € pour le modèle classique. Bien sûr, l’entretien est compris dans la location.

Ce n’est pas tout, le C-HR hybride est à partir de 269 par mois avec option d’achat sous condition de reprise tandis que la version essence est accessible à partir de 239 € sans possibilité de reprise. L’entretien est aussi inclus.

Les promos Peugeot

Les promotions de fin d'année chez Peugeot

Le constructeur Peugeot propose des aides à la reprise argus, du leasing mais aussi des prix remisés sur ses SUV phares :

  • Pour obtenir le SUV 2008, vous pouvez profiter d’une reprise argus + 3000 € ou bien bénéficier d’une offre de location longue durée à partir de 149 € par mois avec 3 ans d’entretien offerts. Dernière option : Peugeot affiche des prix cassés pour son 4×4 urbain, il sera désormais à 15 020 € sous condition de reprise.

 

  • Quant à lui, le modèle 3008 propose une reprise argus + 1900 €. Si vous souhaitez contracter une location longue durée, il est affiché à 239 € par mois avec 3 ans d’entretien offerts. De plus, son prix remisé est à 23 930 € sous condition de reprise.
  • Enfin, le SUV 5008, dernier de la gamme aide à la reprise argus avec + 2300 €. Par contre, si vous préférez une location longue durée, le prix sera de 249 € par mois, incluant 3 ans d’entretien. Pour finir, lui aussi n’échappe pas à la règle de la promotion avec un prix de 24 400 €.

Les promos Volkswagen

Les promotions de fin d'année chez Volkswagen

La star du moment chez Volkswagen c’est le T-Roc, et devinez quoi? Il est disponible en location longue durée pour le prix de 290 € par mois. Dans ce contrat, retrouvez 3 ans de garantie, entretien et assistance inclus.

De plus, chez le constructeur, tous ses SUV sont accessibles en location longue durée. en effet, le Tiguan est à partir de 320 € par mois, le Tiguan Allspace à 3901 € et pour finir le Volkswagen Ultimate à 580 € par mois. Bien entendu, toutes ces offres contiennent, elles aussi, l’entretien, garantie et l’assistance inclus pour une durée de 3 ans.

Les promos Renault

Les promotions de fin d'année chez Renault

Renault est présent sur tous les fronts quand on parle de promotions. Tout d’abord, il s’engage à vous aider en pratiquant la reprise argus. Pour acheter un Captur, il propose + 3000 € à la valeur de la reprise de votre ancien véhicule. Il en est de même pour le Renault Kadjar : l’offre comprend une reprise + 4500 €. Quant à lui, le Koleos propose une aide de 5000 €.

D’autre part, les 3 SUV du constructeur sont disponibles en location longue durée sous condition de reprise avec 4 ans d’entretien et garantie inclus. Voici les offres :

  • Le Captur à partir de 179 € par mois
  • Le Kadjar à partir de 259 € par mois
  • Le Koleos à partir de 309 € par mois

Du côté des locations avec option d’achat, une fois encore ils sont tous accessibles. Retrouvez le Captur à 267 € sur 49 mois avec option d’achat à 7460 €. Le Kadjar est à 379 € par mois avec option d’achat à 10 700 €. Enfin, le Koleos est disponible à partir de 476 € sur 49 mois avec option d’achat à 12 959 €.

Retrouvez aussi de nombreuses remises sur les véhicules en stock. Par exemple, Renault propose son Captur à -20%, ce qui vous fera économiser environ 5 000 €.

Les promos Citroën

Les promotions de fin d'année chez Citroën

Le petit dernier de la gamme, le Citroën C3 Aircross, qui a fait beaucoup parler de lui, est disponible à partir de 14 950 € avec une reprise +1000 €.

Son aÎné, le C4 Aircross, se montre plus généreux. En effet, il propose une reprise argus de 7 500 € ou alors une location longue durée à partir de 220 €. Dans ce pack, sont offerts 3 ans de garantie et d’entretien.

Prix du carburant : baisse en octobre 2017

Début octobre 2017, les prix affichés en station service font plaisir : ils sont en baisse ! Après, une hausse de 3 à 6 centimes durant le mois de septembre, la nouvelle est bonne et ravira probablement de nombreux automobilistes français.

Petite baisse pour le diesel après la flambée des prix

Voiture qui fait le plein d'essence

Ces dernières semaines, les prix du carburant se sont très vite envolés, à tel point que l’on n’en voyait plus la fin. La hausse a été telle qu’on a atteint un seuil de +8,6 centimes par rapport au prix le plus bas de cette année (en juin 2017). La baisse de ce début de mois permet donc à tous les automobilistes français de souffler un bon coup avant la nouvelle vague d’augmentation des prix, attendue pour début 2018.

Si les ventes de véhicules diesel chutent d’année en année, il reste le carburant le plus vendu en France. En effet, il représente environ 80 % du marché et reste toujours le moins cher, si l’on omet le GPL. Vendredi 6 octobre 2017, le prix moyen relevé en station était de 1,246 € soit 0,4 centimes de moins que fin septembre. Espérons que les prix reculent encore, en cette fin d’année, avant l’augmentation de 10 % des taxes sur le diesel en 2018. À terme, le secteur pétrolier vise à positionner l’essence comme premier carburant du marché.

Un centime d’euro le litre gagné pour l’essence

Pompes essence en station service

Côté essence, l’économie est bien plus significative puisqu’elle est d’un centime d’euro en moyenne. Le SP95-E10 et le SP98 font même mieux avec une baisse de 1,1 centimes d’euro toujours en date du 6 octobre. Si l’on suit l’évolution des cours pétroliers, qui connaissent un petit repli dernièrement, on peut espérer que la tendance se poursuive dans les prochaines semaines. De plus, vous n’aurez à priori pas à vous inquiéter d’un blocage des dépôts de carburant suite au terrain d’entente trouvé entre les routiers et le gouvernement.

Finalement, c’est le GPL qui connait la plus petite baisse avec seulement 0,1 centime économisé.

Une voiture autonome chez Honda pour 2025 ?

Alors que la course au véhicule autonome est bien engagée chez de nombreux constructeurs, chacun y va de ses impressionnants objectifs. Quand Nissan fixe sa deadline à 2020, BMW et Ford tablent plutôt sur un modèle d’ici 2021. Honda quant à lui, annonce son projet de voiture autonome d’ici 2025.

Etat des lieux du programme autonome de Honda

Bien sûr, il ne s’agit pas là de la première fois que Honda communique sur son programme lié à la voiture autonome, Vision 2030. Il y a quelques temps déjà, la marque faisait connaître sa capacité à commercialiser un modèle qui serait en mesure de circuler de manière autonome sur l’autoroute, d’ici 2020. Pourtant hier, la marque nippone a fait de nouvelles déclarations.

“Nous allons donner la priorité absolue à l’électrification et aux technologies de sécurité avancées à l’avenir.” Ces mots, c’est Takahiro Hachigo lui-même, le PDG de Honda, qui les a prononcé, dans un discours visant à annoncer le nouvel objectif de la marque. Ainsi, le constructeur assure la sortie de son premier véhicule autonome de niveau 4 pour 2025 ! Rappelons que ce niveau d’autonomie implique qu’une voiture soit totalement capable d’évoluer sans conducteur en milieu urbain.

Comment parvenir à la voiture autonome en 2025

Afin d’assurer le lancement de son modèle de voiture autonome de niveau 4 d’ici 2025, Honda a décidé d’investir massivement dans sa R&D afin d’accélérer le développement de nouvelles technologies de conduite. Ce ne sont pas moins de 6,06 milliards d’euros qui ont été dépensés sur cette branche du constructeur automobile, à la fin de l’exercice fiscal. De même, des innovations robotiques, des solutions énergétiques ainsi que des services basés sur l’intelligence artificielle vont constituer les plus grandes priorités pour les laboratoires de R&D Honda.

Pour autant, la marque nippone conserve un certain retard sur ses concurrents qui, de leur côté, annoncent leurs modèles électriques 4 à 5 ans plus tôt. Espérons que ceci soit compensé par un premier véhicule autonome qui surpasse ceux promis par Nissan, Ford et BMW.

POMP amène la livraison de carburant à la demande en France

La jeune société POMP née en 2016 a lancé un service de livraison de carburant “à véhicule”. Une option particulièrement pratique en termes de confort et de gain de temps, mais surtout une alternative à la pompe en cas de pénurie de carburant.

La livraison à domicile s’est largement démocratisée en France ces dernières années. Mais la livraison à véhicule ? Ce service déjà répandu aux Etats-Unis était jusqu’à récemment méconnu en France. Pourtant, la multiplication des alertes à la pénurie de carburant a donné à la start-up POMP l’idée de lancer son propre service de livraison d’essence et de gazole dans l’hexagone. Le concept est simple : après vous être inscrit(e) sur le site, vous effectuez une réservation en précisant votre localisation et votre type de carburant. Puis, un technicien arrive sur place pour faire le plein de votre véhicule dans le créneau horaire convenu. Le paiement s’effectue à posteriori par prélèvement bancaire, et POMP aligne ses prix à ceux des stations-service.

Pour des raisons « d’expérience terrain, de rigueur et d’éveil sécuritaire », la start-up assure recruter uniquement d’anciens militaires. Elle affirme en outre disposer de toutes les certifications nécessaires en Europe pour assurer un service de livraison de carburant dans des véhicules sécurisés. En plus de cette activité, POMP pourrait bien proposer des services ajoutés comme le remplacement des essuie-glaces ou encore la mesure de la pression des pneus. Si cette société rappelle les services de conciergerie automobile florissants, il incarne surtout une alternative à la pompe particulièrement pratique en cas de pénurie. En outre, la diminution importante du nombre de stations-service en France (près de 73 %) joue largement en la faveur de ce site qui devrait connaître un succès certain dans un contexte de grève généralisée  des transporteurs de carburant.

Où en est la pénurie de carburant ?

Lancée depuis vendredi dernier, la grève des transporteurs de carburant se poursuit dans l’Hexagone et se complique particulièrement en Ile-de-France.

La situation se complique en Ile-de-France

Sixième jour de grève pour les conducteurs de camions transportant des matières dangereuses (carburant, gaz…). Ces derniers ont en effet cessé d’approvisionner les stations-service afin de revendiquer de meilleures conditions de travail. La grève se caractérise par la mise en place de barrages filtrants à l’entrée de certains dépôts de carburant, notamment dans la région parisienne. Un mouvement qui, depuis son lancement, tend à rendre la situation compliquée dans certaines zones.

Selon l’Union Française de l’Industrie Pétrolière (UFIP), même si cette grève n’entraîne pas “une situation de pénurie”, le carburant commence à manquer dans certaines stations. En milieu de journée, on dénombrait ainsi plus de 800 stations-service qui ne pouvaient plus proposer au moins un des carburants à leurs pompes, et plus de 400 en pénurie totale. Une situation qui n’est pas pour autant très alarmante, car seulement 7,7 % des distributeurs de carburant en France sont dans ce cas de figure. C’est principalement en Ile-de-France qu’il devient compliqué pour les automobilistes de prendre de l’essence. En effet, 65 % des stations touchées se trouvent actuellement dans la région parisienne.

Connaître la situation près de chez vous

Pour savoir si les stations-service de votre agglomération ont été touchées par cette grève, vous pouvez consulter l’application Essence. Celle-ci indique en temps réel via une carte interactive les stations en pénurie partielle et totale de carburant. Malgré l’avancée du mouvement, les zones de ravitaillement en difficulté en province restent très minoritaires à ce jour. Ne vous précipitez donc pas à la pompe afin d’anticiper, car cela risque d’accélérer le phénomène de pénurie.