Volkswagen T-Cross : dévoilement du plus petit des SUV allemands

Le 25 octobre dernier, Volkswagen a dévoilé son tout nouveau SUV : le T-Cross. Un nouveau modèle, qui est visiblement paré pour concurrencer les français Renault Captur et autre Citroën C3 Aircross. La rédaction d’OhMyCar vous en dit un peu plus sur le petit nouveau de Volkswagen.

Un air de famille dans l’allure

Le Volkswagen T-Cross : un air de famille dans l'allure

Le design du Volkswagen T-Cross est plutôt classique, aucune extravagance est à noter. Il est évident qu’il reprend de nombreux codes esthétiques de son aîné, le T-Roc. Sa partie avant est massive et les arches de roues sont bien marqués avec un revêtement plastique qui se prolonge sur les bas de caisse : des caractéristiques identiques au T-Roc.

À l’arrière, le design est un peu plus travaillé avec l’apparition d’un bandeau réfléchissant reliant les optiques arrière sur toute la largeur du coffre. Avec une longueur totale de 4,11 mètres, le T-Cross tient la place du plus petit SUV de la marque allemande.

Sécurité à bord

Le Volkswagen T-Cross : sécurité à bord

Volkswagen a opté pour le tout numérique ! Au niveau du poste de conduite, les compteurs sont désormais digitalisés, idem pour la planche de bord, qui propose une tablette tactile de 6,5 à 8 pouces en fonction du niveau de finition. Cette technologie à bord embarque aussi avec elle de nombreuses aides à la conduite, pour la plupart de série. On retrouve notamment le régulateur adaptatif, le détecteur de fatigue, l’alerte de franchissement de ligne… etc.

Toutes ces aides ont pour but d’augmenter la sécurité du véhicule et de la conduite. Autre avantage du T-Cross, la présence d’un chargeur par induction pour les smartphones.

Du confort pour tous

Le Volkswagen T-Cross : du confort pour tous

En terme d’ergonomie, le Volkswagen T-Cross a été particulièrement bien pensé. Tous les passagers bénéficient d’un confort et d’un espace raisonnables. Avec une garde au toit généreuse, une personne de taille adulte peut facilement s’installer à l’arrière. Gros avantage pour le T-Cross : sa banquette est coulissante, permettant d’agrandir l’espace de coffre.

Avec une capacité de chargement minimum de 385 L, le coffre propose 455 L une fois que l’on glisse la banquette. Et si l’on rabat les sièges arrière, on obtient un chargement maximum de 1280 L.

Une commercialisation début 2019

Le Volkswagen T-Cross : une commercialisation prévue pour avril 2019

Volkswagen compte bien gagner des places dans le segment très tendance des SUV. Et avec un cinquième SUV à son actif, la marque allemande montre bien sa volonté de proposer des véhicules tendances pour tous les goûts et tous les budgets.

Disponible à partir de 19 200 €, la commercialisation du T-Cross devrait débuter en avril 2019. Il semble bien que les Renault Captur et Peugeot 2008 ont du soucis à se faire car la concurrence sera rude !

Essai : la version restylée de la FIAT 500X

Avec une première version en 2014, la Fiat 500X est de retour avec un restylage très réussi. La Fiat 500X représente le modèle le plus baroudeur de la gamme 500. Ce crossover a su garder toute l’élégance de la marque mais avec un côté plus aventurier. La rédaction d’OhMyCar vous emmène à bord de ce SUV italien !

Un nouveau look néo-rétro

La Fiat 500X et son nouveau look néo-rétro

Dans sa nouvelle version, on peut dire que Fiat a beaucoup misé sur le design. Le retour de la Fiat 500X présente une toute nouvelle calandre, plus moderne, et un pare-choc entièrement redessiné. De plus, on apprécie les références subtiles à la Fiat 500 traditionnelle. On perçoit des ressemblance notamment avec les phares à LED à l’avant, et les feux évidés à l’arrière, pour le rappel de la couleur de la carrosserie.

Cependant, quelques caractéristiques de la version 2014 demeurent : comme par exemple le becquet de toit qui a été conservé, ou le cerclage chromé des vitres latérales. Effectivement, ces éléments étaient déjà présent sur l’ancien modèle, mais après tout, ils s’intègrent toujours parfaitement au style singulier de la marque italienne. De même, le format de la voiture est resté identique à la version précédente avec une longueur totale de 4,27 mètres. En somme, on peut dire que le design n’a pas connu de grands changements mais le résultat est tout de même très satisfaisant.

Un intérieur en manque d’ergonomie

L'intérieur de la nouvelle Fiat 500X

Lorsqu’on s’installe à bord de cette nouvelle Fiat 500X, le confort est de mise. Commençons par le poste de conduite, l’assise est confortable et toujours propre au style Fiat avec notamment un appui-tête rond. Le compteur à trois cadrans, déjà présent dans sa version précédente, a été restylé pour gagner en visibilité. Côté nouveauté, le volant a été repensé, il présente désormais un design à trois branche, en mettant en valeur le logo de la marque en son centre. Au niveau de la planche de bord, on reconnaît bien le style de Fiat avec le bandeau de couleur qui rappelle le coloris de la carrosserie.

À l’arrière du véhicule, les passagers ne sont pas en reste non plus. L’assise y est très confortable. La garde au toit est suffisante pour accueillir facilement des personnes de taille adulte, de plus, l’espace aux jambes est généreux. Petit bémol tout de même pour la banquette arrière qui n’est pas coulissante. Malheureusement, elle est uniquement rabattable de façon manuelle. Autre bémol plus conséquent : l’espace de coffre. En effet, ce dernier dispose d’une capacité de chargement de 350 L ce qui est assez limité pour un crossover à destination des familles. Quand on sait que le concurrent, le Renault Captur offre une capacité de 455 L, on note un manque d’ergonomie de la part de Fiat.

Des équipements qui font peau neuve

La Fiat 500X et ses équipements très modernes

Pour sa nouvelle édition, la Fiat 500X s’est mise au goût du jour en intégrant un certain de nombre de technologies. Une amélioration nécessaire puisque la majorité des voitures commercialisées actuellement possèdent toutes une technologie de plus en plus performante. La Fiat 500X ne déroge donc pas à la règle avec de nombreuses aides à la conduite.

Parmi elles, on notera la reconnaissance des panneaux de circulation et l’alerte de franchissement de ligne. Et cerise sur le gâteau, la nouvelle 500X s’est équipée d’un régulateur de vitesse intelligent, capable d’adapter la vitesse de conduite en fonction de la zone dans laquelle circule la voiture (agglomération, route départementale, autoroute…etc). En ce qui concerne les niveaux de finitions supérieurs, les équipements sont évidemment plus complets. Le crossover italien propose un écran de bord full HD de 7 pouces et même des systèmes de synchronisation de smartphone (Apple CarPlay et Android Auto).

Un nouveau moteur mais une consommation élevée

La conduite à bord de la Fiat 500X

Cette année, le constructeur italien a développé une nouvelle gamme de moteurs à essence, appelée Firefly. Et il a évidemment bien pensé à intégrer cette nouvelle motorisation à la Fiat 500X. Le crossover est donc disponible avec deux motorisations possibles : une motorisation 3 cylindres 1.0 120 ch  et une 4 cylindres 150 ch.

Avec cette motorisation, la conduite se veut confortable et plutôt souple. Dans l’ensemble, les performances sont correctes, notamment grâce à de bonnes reprises et des accélérations énergiques. Les suspensions, un peu rigides, sont tout de même efficaces en offrant une bonne tenue de route. Mais le réel point fort de la 500X c’est l’insonorisation très efficace à bord, la motorisation Firefly est plutôt silencieuse, ce qui offre un confort supplémentaire. Cependant, la conduite ne connaît pas que des qualités…. la consommation de la 500X est très gourmande avec une moyenne hors agglomération de 8L/100 et de 10L/100 en zone urbaine.

Le grand retour de la 500X connaît un bilan plutôt positif avec son restylage néo-rétro et sa technologie performante. Néanmoins, le tableau se noircit quelque peu avec un manque d’ergonomie dans l’habitacle et une consommation trop gourmande. Avec des prix raisonnables, allant de 18 990 € à 34 090 €, nouvelle 500X détient tout de même une place légitime dans son segment des petits SUV. La Fiat 500X pourrait bien faire de l’ombre aux Renault Captur et Citroën C3 Aircross

 

On aime :

  • son look néo-rétro
  • sa technologie à bord
  • son prix raisonnable

On aime moins :

  • son manque d’ergonomie
  • sa consommation très gourmande