Découvrez l'essai OhMyCar de la nouvelle Nissan Leaf 2

Essai Nissan Leaf 2

La deuxième génération de la Nissan Leaf a fait son apparition sur les routes cette année. Et en terme de technologie et d’autonomie, la berline électrique de Nissan semble avoir pris du galon. L’équipe d’OhMyCar a testé cette nouvelle version et vous livre ses impressions !

Un style qui rentre dans le rang

Le design de la Nissan Leaf 2

À l’époque de sa première version en 2010, le design de la Nissan Leaf avait pour but de se démarquer des voitures non-électriques en adoptant une allure atypique. Désormais bien connue sur le marché des voitures électriques, la Leaf présente un style plus moderne, dans la lignée des autres véhicules Nissan. Cette deuxième génération propose une calandre en V avec des phares allongés. En termes de dimensions, la berline a gagné 4 centimètres pour une longueur totale de 4,49 mètres. Cependant, l’empattement reste identique à la version précédente, ce qui annonce un gain d’espace pour le coffre.

Un intérieur plus soigné

L'intérieur de la Nissan Leaf 2

Une fois à l’intérieur du véhicule, on observe un tout nouveau design, orné de matériaux plus travaillés. En effet, la sellerie est en cuir, offrant davantage de confort pour tous les passagers. L’espace n’est pas plus important que dans sa précédente version, l’assise est assez confortable mais sans plus. Notamment, au niveau du poste de conduite où le volant n’est toujours pas réglable en profondeur. De plus, l’ergonomie n’est pas optimale en raison du plancher surélevé pour cause d’une batterie volumineuse sous le capot. Point positif pour le coffre, qui gagne considérablement en capacité de chargement, en passant de 370 L à 435 L.

Un élan de modernité pour l’équipement

L'équipement de la Nissan Leaf 2

Autant l’intérieur n’a pas énormément changé, en revanche, la planche de bord a été entièrement renouvelée. Nissan a fait place à une instrumentalisation 100% numérique, dotée des dernières technologies développées par la marque japonaise. L’écran tactile central de 7 pouces accueille le dernier système multimédia NissanConnect, avec synchronisation du smartphone (Apple ou Android). Mais la réelle avancée de cette nouvelle Leaf est certainement son système “ProPilote Pack”, permettant un mode de conduite semi-autonome. Les aides à la conduite sont désormais intégrées au tableau de bord. Parmi ces nombreuses aides, on retient l’aide au stationnement automatique, la caméra à 360°, l’alerte de franchissement de ligne et la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Une conduite propre et confortable

La conduite à bord de la Nissan Leaf 2

Pour ce qui est de la conduite, la Nissan Leaf 2 a également réalisé quelques progrès. Le bloc électrique propose toujours le même moteur EM57, mais il offre désormais plus de puissance avec 150 ch et un couple de 350 nm. Sur la route, on observe une nette amélioration en terme de dynamisme. L’accélération est bonne en allant de 0 à 100 km en 7 secondes, contre 11,5 secondes dans sa version précédente. Les amortissements disposent d’un certain confort et la direction est plutôt légère. Petite réserve pour les suspensions qui sont toujours un peu trop fermes. Mais la grande innovation à bord de la Leaf est bien son système de freinage, e-Pedal. Ce dernier maximise la récupération d’énergie, permettant au conducteur de ne quasiment pas se servir de la pédale de frein. Enfin, son autonomie a été revue à la hausse avec une moyenne correcte de 290 km. Le chargeur embarqué de 6,6 kW est resté le même, mais un port de charge rapide de 50 kW est maintenant disponible. Pour ce qui est du temps de charge, il faut compter 21h sur une prise domestique de 220 V, 7h via une Wallbox et 50 min pour une charge rapide.

Un bilan prometteur

Le bilan prometteur de la Nissan Leaf 2

Dans l’ensemble, le bilan de la version 2018 de la Nissan Leaf est positif. Le design a été revu à la hausse que ce soit à l’extérieur et à l’intérieur. Elle n’a rien à envier à ses concurrentes, car désormais dotée des dernières technologies, elle prend une sacrée avance sur ses rivales. En termes de prix, elle débute à partir de 33 900 €, ce qui la place raisonnablement dans son segment. Sachant que 6000 € sont accordés au bonus écologique. Avec près de 300 000 exemplaires vendus depuis 2010, la nouvelle version améliorée de la Nissan Leaf devrait continuer d’attirer de nombreux automobilistes.

 On aime : 

  • Son nouveau design retravaillé
  • Son autonomie performante
  • Son prix accessible

On aime moins :

  • Son ergonomie
  • Sa conduite peu dynamique

 

Laisser un commentaire