Essai de l'Audi A8

Essai : Audi A8, la suprématie technologique

L’Audi A8 représente le sommet de la gamme des berlines de la marque. Et cette quatrième version a plus d’un tour dans son sac. Entre technologie, confort et luxe, elle a énormément d’atouts pour séduire une clientèle haut de gamme. L’équipe OhMyCar est montée à bord de cette splendide berline et vous livre ses impressions !

Un design presque inchangé

L'Audi A8 nouvelle version

Au premier abord, pas de grande nouveauté dans cette nouvelle version. Les lignes sont travaillées grâce à des surfaces convexes et concaves. L’ensemble est bien proportionné, mais l’A8 se fait plutôt discrète malgré ses grandes dimensions (plus de 5 mètres de longueur, pour 1,9 mètre de largeur). À savoir que l’A8 est disponible en deux modèles : une avec un châssis court et une avec un châssis plus long. À l’avant, petite nouveauté, la calandre Single Frame a été remise au goût du jour pour un style plus imposant. Tandis qu’à l’arrière, la grande transformation réside dans le bandeau chromé reliant les optiques qui apporte une note de style supplémentaire. La nouvelle version de la Audi A8 reste une voiture élégante, puissante et sportive.

Un intérieur royal

l'intérieur de l'Audi A8

À l’intérieur de cette A8, le confort est sensationnel ! Quelle que soit la place occupée dans l’habitacle, le confort a été soigneusement pensé. On aime beaucoup l’accoudoir central digne d’un grand salon, la chaîne hi-fi avec ses 19 haut-parleurs et la climatisation quadri-zone. Mais le clou du spectacle se situe au niveau des sièges à mémoire de positionnement, chauffants et massants. La finition et l’ergonomie sont excellentes. En terme d’espace, le coffre propose une capacité de chargement plus importante sur cette nouvelle version avec 505 litres. Pour la petite histoire, Audi a même créé une ligne de cinq bagages spécialement conçus pour ce coffre. De part son intérieur au confort exceptionnel, la A8 valide assurément son titre de berline de luxe.

Un équipement à la pointe de la technologie

L'équipement de l'Audi A8

À ce niveau, on s’attend évidemment à un équipement complet dès l’entrée de gamme. Mais on peut clairement affirmer que la réalité a largement dépassé nos attentes. Le cockpit a été complètement remanié avec pour maîtres-mots : luxe et modernité. En effet, les deux écrans tactiles remplacent entièrement les boutons de la version précédente. On apprécie le design de l’aérateur central qui se déploie élégamment. Pour le conducteur, on a le droit à des réglages électriques pour le siège et le volant. À l’arrière, on a le droit un panel de technologies renversantes : wifi, télévision individuelle, chargeur à induction, mini tablette de contrôle…etc. En terme d’aides à la conduite, la liste est très longue, on retiendra dans les grandes lignes :  une caméra périphérique 3D, un système de détection de trottoirs, un assistant aux manoeuvres…etc. En bref, l’A8 a fait le plein de technologie pour une assistance à la conduite plus que complète.

Une conduite accompagnée futuriste

La conduite en Audi A8

On passe à la partie la plus excitante : la conduite ! Au cours de notre essai, on a testé la version 55 TFSI 340 ch. S’il y a bien une chose à retenir sur l’A8, c’est son système de conduite autonome de niveau 3. En effet, la voiture est capable, grâce à un radar, des caméras et des capteurs, d’analyser toutes les conditions de l’environnement extérieur, de sorte à gérer elle-même la conduite. Malheureusement, pour le moment, la réglementation Française n’autorise pas la conduite autonome. Autre élément clé de cette nouvelle version de l’A8, c’est son système de suspensions qui assure une excellente tenue de route. Une caméra frontale analyse l’état de la route, et adapte ainsi la suspension pour préserver un confort remarquable, à tel point qu’un nid de poule de 5 cm ne se fait même pas sentir. En terme de motorisation, on a le choix entre un V6 ou un V8, offrant tous deux une puissance considérable. On peut affirmer que l’A8 possède une belle puissance car elle monte en 5,6 secondes aux 100 km/h.

Bilan

L'arrière de L'Audi A8

À l’extérieur, elle présente des courbes élégantes. À l’intérieur, le luxe est exemplaire, tout comme le confort quelle que soit la place occupée. Sur la route, l’agrément de conduite est exceptionnel, notamment grâce à ses nombreuses assistances. La conduite est toujours d’un grand confort, avec des reprises puissantes et des performances étonnantes. Disponible en essence ou en diesel, sa consommation reste gourmande avec une consommation moyenne de 7,7/100 km, allant jusqu’à 8,2/100 km en milieu urbain. Cela entraîne un malus important allant de 1613 € à 7890 € pour les versions les plus consommatrices. Autre bémol, l’Audi A8 est disponible uniquement en boîte de vitesse automatique à 8 rapports. Enfin, le prix varie entre 93 640 et 126 580 €. Malgré ce prix élevé et réservé à une clientèle haut de gamme, l’Audi A8 reste une belle berline luxueuse mais surtout une voiture à la pointe de la technologie automobile.

On aime :

  • sa technologie révolutionnaire
  • son confort à bord
  • ses finitions luxueuses

On aime moins :

  • l’absence de mode manuel
  • sa consommation

Laisser un commentaire