Passer le permis moto

Deux-roues : tout savoir sur le permis moto (épisode 2)

Vous avez toujours voulu faire vrombir le moteur d’une jolie bécane ? Vous désirez passer le permis moto ? L’équipe OhMyCar vous retrouve pour son second épisode sur le sujet et vous informe sur les différentes formules qui vous sont proposées, ainsi que sur les dernières règlementations en matière de sécurité.

Faut-il passer son permis moto en accéléré ?

Avoir un permis deux-roues moto

Parmi toutes les offres que présentent les auto-écoles, vous pouvez trouver différentes formules. Vous avez notamment la possibilité de passer votre permis moto en accéléré. L’objectif est de concentrer l’acquisition des connaissances sur une période très limitée (généralement entre une semaine et dix jours). Cette option est valable aussi bien pour le code que pour l’examen pratique. Toutes les enseignes ne le proposent pas, donc si vous êtes intéressé(e), renseignez-vous bien au préalable. Par ailleurs, il est commun que l’école veuille vous évaluer avant de vous autoriser à choisir la formule accélérée. Ainsi, si elle estime que vous risquez d’échouer, elle vous recommandera de passer par le processus classique, où vous prendrez votre temps.

Quels sont les avantages d’un permis moto accéléré ?

Pour les plus pressés, cette formule est idéale, car elle permet d’apprendre et d’obtenir le précieux sésame particulièrement rapidement. L’apprentissage est intensif et offre la possibilité au futur motard d’être complètement imprégné dans le sujet. Les moniteurs peuvent également réagir au jour le jour en s’adaptant au niveau de leur élève. Votre formation est donc au plus proche de vos besoins.

Quel est le désavantage d’un permis moto accéléré ?

Bien que le permis moto accéléré présente certains avantages, il ne convient pourtant pas à tout le monde. Durant toute la durée du stage, beaucoup d’informations sont à assimiler et cela peut être très fatiguant, à la fois physiquement et mentalement.

En clair, cette option se montre plus adaptée pour ceux qui maîtrisent déjà la conduite des deux-roues et qui cherchent à obtenir une nouvelle catégorie de permis.

Les nouvelles mesures de sécurité routière pour les deux-roues

Moto garée permis deux-roues

D’ici 2019, le gouvernement français entend prendre des mesures pour améliorer la sécurité des deux-roues sur nos routes. Début janvier 2018, l’Etat a annoncé son projet au travers de différents points. Pour ce faire, il s’appuie sur un constat : les deux-roues sont impliqués dans 44 % des accidents les plus graves.

Rendez-vous pédagogique pour les mineurs

Pour contrer ce fléau, le gouvernement mise principalement sur la formation donnée aux jeunes conducteurs. Dès cette année, les mineurs devront passer un entretien pédagogique avec un moniteur en amont de l’apprentissage pratique. Les parents du futur motard doivent également être présents. Pour passer l’examen final, il faut désormais attester avoir honoré ce rendez-vous.

Nouvelles modalités d’examen

Durant cette année, l’Etat souhaite revoir les permis A1 et A2. Les changements concernent à la fois les modalités d’examen, mais aussi le contenu de la formation pratique obligatoire. Deux axes ont été annoncés : renforcer la prévention routière autour des questions de la vitesse et du port des équipements de sécurité. Pour le reste, tout est encore à définir.

Laisser un commentaire