essai-dacia-logan-mcv

Dacia Logan MCV 1,5 DCi 90 ch, l’économique

La Dacia Logan a fait son apparition sur les routes en 2004. C’était incontestablement une voiture « low cost », mais la seconde génération démarrée en 2013 s’est nettement améliorée. Elle reste le break offrant le meilleur rapport qualité/prix/équipements de tout le marché et il est impossible de trouver moins cher. La Dacia Logan n’était pas très attirante, cela dit la deuxième génération affiche des lignes adoucies, plus recherchées et finalement pas désagréables à l’œil. La version MCV 1,5 dCi de 90 ch est tout à fait recommandable. 

Des lignes plus attirantes

essai-dacia-logan-mcv-design

La séduction n’était pas la première qualité de la Dacia Logan mais cette seconde génération a tout changé. Aujourd’hui, la Dacia Logan MCV est plaisante à regarder avec ses lignes adoucies et plus recherchées. Elle ne dénote plus dans le paysage automobile. En devenant un vrai break à cinq places, elle s’est allongée. Ces centimètres en plus se retrouvent surtout dans le coffre qui passe de 573 à 1518 litres très facilement. La silhouette est globalement plus fluide.

À l’intérieur, l’essentiel sans le superflu

essai-dacia-logan-mcv-habitacle

À l’intérieur de la Logan, rien n’est luxueux mais les choses sont à leur place et par rapport au prix, il ne manque rien. On a de nombreux aspects pratiques comme la grande boîte à gants, les vide-poches, les bacs de portières à l’avant comme à l’arrière et un espace généreux pour tous. Les prestations sont en hausse avec un habitacle agréable même si les plastiques restent très durs et les matériaux basiques. Pour la finition haut de gamme à 14 950 euros, on profite tout de même de quatre coussins gonflables, de l’ESP, des vitres et des rétroviseurs électriques, des radars de recul, d’un régulateur limiteur de vitesse et de la climatisation manuelle. C’est l’essentiel ! Il y a même le système Media Nav pour la navigation en France, la connexion Bluetooth et les prises Jack et USB. C’est donc un rapport prix/équipements tout à fait imbattable.

Un moteur rassurant et un comportement routier sans surprise

essai-dacia-logan-mcv-performances-moteur

La Logan est équipée ici du bloc diesel 1,5 dCi de 90 ch. Avec le poids contenu de 1 090 kg et un couple de 220 Nm, les performances sont tout à fait correctes. Ce moteur offre de bonnes reprises lorsque la voiture n’est pas trop chargée. La consommation officielle de 3,8 litres tourne plus aux 5 litres/100 km mais cela reste très acceptable.
Sur la route, le confort est remarquable grâce aux suspensions souples. C’est l’amortissement qui pêche sur l’autoroute. Le freinage est puissant et rassurant. L’insonorisation laisse à désirer au-delà de 110 km/h mais le prix est là ! C’est un véhicule vraiment économique et pratique qui en donne presque plus que ce qu’on peut attendre à ce tarif.

Le bilan

essai-dacia-logan-mcv-bilan

Si l’on considère que la Dacia Logan MCV 1,5 dCi 90 ch est une voiture « bas prix », elle a vraiment tout bon. Pour la finition haut de gamme, il suffit de débourser 14 950 euros pour avoir un vrai break économique, pratique, au comportement rassurant et qui, en plus, est garanti trois ans. Bien sûr, on peut critiquer les plastiques trop durs (surtout sur les contre-portes), les bruits d’air sur autoroute, les amortissements qui laissent à désirer également sur autoroute mais pour le prix on a quand même des équipements tout à fait corrects. Les désagréments ne pèsent finalement pas très lourds face à la concurrence qui est au moins 6 000 euros plus cher. Cette Dacia Logan MCV est un vrai break diesel pour moins de 15 000 euros qui propose la navigation, la connexion Bluetooth, les radars de recul, la climatisation… Avec cette finition, on n’est finalement plus vraiment dans le « bas prix » du côté des prestations. La Dacia Logan MCV 1,5 dCi 90 ch est un vrai break rationnel, un bon moyen de transport pour tous ceux qui cherchent une voiture fiable, au comportement rassurant, aux performances satisfaisantes au quotidien, le tout pour un prix défiant définitivement toute concurrence.

On aime :

  • L’habitabilité généreuse
  • Le grand volume du coffre
  • La présentation tout à fait correcte
  • La bonne visibilité
  • Les équipements pour la finition Prestige

On aime moins :

  • L’amortissement trop mou
  • L’insonorisation surtout sur autoroute
  • Les contre-portes très dures
  • La direction
  • Le moteur limité

 

Laisser un commentaire