essai peugeot rcz coupe

Peugeot RCZ 1,6 THP 200 ch, l’exclusif

Le concept avait connu un tel succès que Peugeot s’était décidé à produire ce modèle « hors série ». La Peugeot RCZ a vu la fin de sa production en 2015. C’est donc l’occasion de faire de bonnes affaires avec cette valeur sûre. Elle a été récompensée par un très grand nombre de prix. Ses dimensions raisonnables, ses lignes très attirantes, son caractère exclusif en font une référence pour le plaisir et le sport. Cet essai porte sur la RCZ 1,6 THP de 200 ch. 

Un design marquant

essai-peugeot-rcz-coupe-design

La Peugeot RCZ affiche sa griffe « hors séries » avec des lignes pures et des courbes élancées. Les arches en aluminium, le double bosselage, la face avant vitaminée font de ce coupé 2+2 une voiture très attirante qui n’a pas eu de mal à concurrencer l’Audi TT, surtout avec son tarif nettement inférieur. Elle a la même plateforme que la 308, mais avec des voies plus larges, un centre de gravité abaissé de 4 cm et une plus grande rigidité. Elle a gardé le même esprit que le concept, dont cette lunette arrière à double bossage, signature du carrossier Zagato. Son pavillon est délimité par deux arches en alu, le passage des roues est surdimensionné, l’avant est plongeant pour un arrière musclé, alors que le capot englobe partiellement les ailes. À l’avant, on note la calandre à deux barrettes chromées sous le lion qui est directement posé sur le capot. On aime l’aileron arrière rétractable en deux parties qui se déploie dès 90 km/h.

Un intérieur de qualité

essai-peugeot-rcz-coupe-habitacle

Dans l’habitacle, l’ambiance est haut de gamme, avec des matériaux et une finition de bonne qualité. L’intérieur est sensiblement celui de la 308 berline. Toutefois, la planche de bord se pare de cuir, la console centrale est laquée et une montre à cadran apparaît sur le tableau de bord. Ce coupé 2+2 a bien deux places à l’arrière, mais elles sont à réserver aux personnes de moins d’1,60 m. Le coffre est plutôt généreux avec ses 321 litres qui deviennent 639 litres une fois que la banquette arrière est rabattue. Le seuil de chargement est un peu élevé, mais on peut tout de même charger un vélo !
La position de conduite est bonne. Les épais montants du pare-brise limitent cependant la vision.

Une tenue de route sans défaut

essai-peugeot-rcz-coupe-performances-moteur

La Peugeot RCZ est équipée de moteurs THP ou HDI. Le modèle de cet essai est équipé du quatre cylindres 1,6 THP de 200 ch et 275 Nm. Il abat le 0 à 100 km/h en 7,6 s, pour une vitesse maximale de 240 km/h. Il est souple en bas et très efficace à haut régime. Le Sound Système s’active à l’accélération pour flatter l’ouïe. Les liaisons au sol permettent une conduite incisive et ludique. Cette RCZ est agile, tient magnifiquement la route et reste stable même sur chaussée mouillée. La consommation est raisonnable avec 6,9 litres aux cent annoncés qui tournent plutôt autour de 9 litres.

Une seule finition mais des packs et des options

essai-peugeot-rcz-coupe-equipement

La Peugeot RCZ n’est disponible qu’en une seule finition correctement dotée, mais on peut compter sur six packs différents et de nombreuses options. Elle s’offre de série quatre airbags, l’ABS, l’ESP entièrement déconnectable, l’aide au démarrage en côte, le capot actif, la climatisation automatique bizone, le volant sport, le pédalier et les seuils de portes en aluminium, le radar de recul et bien d’autres équipements fort appréciables.

Le bilan

essai-peugeot-rcz-coupe-bilan

Cette Peugeot RCZ est une vraie réussite. Dommage que la production s’arrête fin 2015, mais cela devrait offrir de belles affaires en occasion. Les lignes sont superbes, l’équilibre parfait, l’efficacité redoutable. Le comportement routier est sans défaut. On ne ressent aucun roulis dans les courbes, même les plus serrées, et la motricité reste excellente quel que soit l’état de la route. Il est vrai que les places arrière sont conçues davantage pour de jeunes enfants que pour des adultes, mais ce modèle n’a pas vocation à être une familiale. Le coffre généreux permet de partir sans problème en voyage.
On peut aussi regretter qu’il y ait autant de packs et d’options plutôt que différentes finitions. Cela permet néanmoins de créer sa RCZ unique.
Cette Peugeot RCZ est une valeur sûre.

On aime :

  • Le look
  • Le THP 200 tonique et efficace
  • Le comportement sportif
  • Le volume du coffre
  • Le prix de vente

On aime moins :

  • Les montants de pare-brise épais
  • Les places à l’arrière très petites
  • Les suspensions fermes
  • Un seul niveau de finition

Laisser un commentaire